Menu
RSS
A+ A A-

PetroChina: bénéfice net au plus bas depuis 1999, plombé par les cours du brut

prix du petrole shanghaiShanghai: PetroChina, entité cotée du géant pétrolier chinois CNPC, a enregistré un bénéfice net l'an passé au plus bas depuis 16 ans, une dégringolade provoquée, explique l'entreprise, par la crise économique mondiale et la chute des cours.
Le profit net du groupe étatique a chuté en 2015 de 66,7% sur un an à 35,65 milliards de yuans (4,9 milliards d'euros), a-t-il indiqué dans un communiqué à la Bourse de Shanghai mercredi soir.

Il s'agit de son bénéfice net annuel le plus décevant depuis 1999, selon Bloomberg News.

Le chiffre d'affaires annuel a chuté de 24,4% sur un an à 1730 milliards de yuans, selon le communiqué, alors que les prix du pétrole brut se sont effondrés de moitié.

"En 2015, la reprise économique mondiale a ralenti, la pression baissière s'est en permanence accrue sur l'économie chinoise, l'offre globale sur les marchés du pétrole et du gaz était suffisante et les cours internationaux du pétrole ont poursuivi leur baisse", selon PetroChina.

La Chine, deuxième économie mondiale, a vu son PIB croître de seulement 6,9% l'an passé -le taux le plus faible depuis un quart de siècle- un ralentissement qui a freiné la relance économique globale.

Le groupe prévoit de fermer des champs pétroliers et gaziers impossibles à rentabiliser, a annoncé mercredi son président Wang Yilin à Hong Kong, selon Bloomberg.

En 2015, la production totale de pétrole brut de PetroChina -en Chine et à l'étranger- a atteint les 971,9 millions de barils, une hausse de 2,8% par rapport à 2014, selon le groupe.

La société-mère de PetroChina, China National Petroleum Corporation (CNPC), fait partie des entreprises publiques que Pékin appelle à fonctionner plus selon les règles du marché afin de contribuer à la restructuration des groupes étatiques.

Dans ce cadre, PetroChina a annoncé fin 2015 la vente d'une participation équivalant à 2,3 milliards d'euros dans un réseau de gazoducs, en vue d'améliorer sa rentabilité.

(c) AFP

Commenter PetroChina: bénéfice net au plus bas depuis 1999, plombé par les cours du brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite