Menu
RSS
A+ A A-

GB: nouveau coup de pouce fiscal pour l'industrie pétrolière et gazière en mer du Nord

prix du petrole LondresLondres: Le ministre britannique des Finances a annoncé mercredi de nouvelles réductions de taxes afin de soutenir l'industrie pétrolière et gazière en mer du Nord, durement frappée par la chute des prix du pétrole depuis la mi-2014.
Dans mon budget il y a un an, j'ai réalisé des réductions majeures de taxes (en faveur du secteur du pétrole et du gaz au Royaume-Uni) mais les prix du pétrole ont continué à chuter. Nous devons donc agir maintenant pour le long terme, a déclaré George Osborne lors d'un discours de présentation du budget annuel de l'État britannique à la Chambre des communes.

Je réduis aujourd'hui de moitié l'impôt supplémentaire sur le pétrole et le gaz, [le faisant passer] de 20% à 10% et j'abolis de façon effective la taxe sur les revenus pétroliers, a annoncé le ministre britannique des Finances devant le parlement.

L'impôt supplémentaire sur les bénéfices issus de la production de pétrole et de gaz est une taxe s'appliquant aux profits réalisés par une compagnie pétrolière ou gazière britannique uniquement à partir de ses activités d'extraction ou de production, indépendamment des pertes qu'elle aurait pu subir dans d'autres activités.

Elle avait déjà été réduite de 30% à 20% dans le précédent budget.

La taxe sur les revenus pétroliers (Petroleum Revenue Tax ou PRT), qui avait déjà été abaissée de 50% à 35% dans le budget 2015, concerne principalement certains des champs pétroliers les plus matures au Royaume-Uni.

M. Osborne a précisé que ces deux mesures de réductions fiscales, destinées à accompagner cette industrie clef de l'Écosse et à soutenir les emplois partout en Grande-Bretagne, seraient rétroactives à compter du 1er janvier de cette année.

Oil and Gas UK, la fédération du secteur pétrolier et gazier au Royaume-Uni, avait prévenu fin février dans son rapport annuel que production de pétrole et de gaz en mer du Nord risquait d'être divisée par deux en dix ans si de nouveaux investissements n'étaient pas réalisés.

Le lobby précisait que cette forte baisse des investissements faisait suite à la dégringolade des cours de l'énergie observée depuis près de deux ans alors que le cours du pétrole a perdu 70% depuis l'été 2014 et le prix moyen du gaz (a décliné de) 20% l'année dernière.

Le gouvernement britannique avait déjà annoncé fin janvier qu'il allait débloquer 250 millions de livres (320 millions d'euros) pour soutenir l'industrie pétrolière dans le nord-est de l'Écosse, une enveloppe devant servir à aider les industriels du pétrole et du gaz à vendre leur expertise à l'étranger et promouvoir une diversification économique de la région.

(c) AFP


Commenter GB: nouveau coup de pouce fiscal pour l'industrie pétrolière et gazière en mer du Nord


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite