Menu
RSS
A+ A A-

Les Etats-Unis renoncent à autoriser les forages pétroliers sur leur côte Atlantique

prix du petrole WashingtonWashington: L'administration américaine a renoncé à autoriser des forages pétroliers et gaziers au large de la côte Atlantique des Etats-Unis, a annoncé mardi Sally Jewell, ministre des Affaires intérieures et des Ressources naturelles, à la satisfaction de protecteurs de l'environnement.
Le nouveau plan quinquennal (2017-2022) exclut tout permis de forage dans les zones au large de la côte sud et moyenne de l'Atlantique, a précisé le ministère, évoquant une forte opposition locale ainsi que des conflits avec des utilisations commerciales et militaires de ces zones.

Pour la ministre, citée dans un communiqué, ce programme équilibré (...) protège des ressources sensibles et soutient le développement responsable et sûr des richesses énergétiques intérieures tout en permettant de créer des emplois et de réduire notre dépendance au pétrole étranger.

Elle avait précédemment relevé sur Twitter que ce nouveau plan quinquennal d'octroi de permis de forage offshore protège l'Atlantique pour les générations futures.

Le projet initial de l'administration, dévoilé en janvier 2015, proposait de permettre des forages à environ 80 km des côtes de Virginie, de la Caroline du Nord et du Sud et de la Géorgie.

Le nouveau plan se concentre sur des régions ayant le plus grand potentiel en ressources énergétiques, a précisé Sally Jewell.

A savoir, treize permis dont dix dans le Golfe du Mexique et trois au large de l'Alaska.

Le ministère a prévu de finaliser ce programme, qui prend en compte plus d'un million d'avis des parties prenantes, après une nouvelle consultation publique de 90 jours.

Des groupes de protection de l'environnement ont salué ce changement proposé par la Maison Blanche.

Le président (Barack) Obama fait un énorme pas pour protéger nos océans, les économies côtières et lutter contre le changement climatique, a salué mardi Jacqueline Savitz, une responsable de l'ONG Oceana.

L'industrie des énergies fossiles avait déjà anticipé lundi ce revirement de l'administration, en réitérant son soutien pour davantage de forages offshore.

Permettre de développer davantage de forages de pétrole et de gaz naturel au large des côtes est l'un des meilleurs moyens pour que les décideurs politiques puissent faire croître l'économie, renforcer notre sécurité énergétique et lever plus de revenus pour financer l'éducation, les infrastructures et la protection de l'environnement, avait fait valoir Erick Milito, de l'American Petroleum Institute.

En 2015, les permis d'exploitation pétrolière et gazière offshore ont généré environ 16% de la production de pétrole et 5% de la production de gaz naturel des Etats-Unis, selon le ministère.

(c) AFP

Commenter Les Etats-Unis renoncent à autoriser les forages pétroliers sur leur côte Atlantique


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite