Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse, profitant de l'optimisme de l'AIE

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York, dans un marché heureusement surpris par un nouveau rapport de l'Agence internationale de l'énergie annonçant un début de rééquilibrage du marché à partir de fin 2016.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril gagnait 71 cents à 38,55 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La reprise des cours, après un fléchissement la veille, "est largement fonction du rapport de l'Agence internationale de l'énergie, qui représente un assez net changement par rapport au mois dernier (...) où il n'y avait pas beaucoup d'espoir", a noté Bob Yawger, chez Mizuho Securities.

L'AIE, dans son rapport mensuel publié vendredi, a noté que "les prix bas et la baisse des investissements ont clairement commencé à avoir un impact sur la production de pétrole dans les pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole", à commencer par les Etats-Unis.

"Des éléments montrent que les prix pourraient avoir atteint un point bas", a aussi noté l'AIE, qui précise que fin 2016, le surplus d'offre devrait être ramené à 0,2 mbj, contre encore 1,9 mbj au premier trimestre, ce qui devrait permettre d'achever le rééquilibrage en 2017.

M. Yawger a aussi estimé que les décisions prises par la Banque centrale européenne jeudi revenant à injecter des liquidités pour stimuler l'économie avaient un impact positif: "l'argent gratuit est toujours positif pour les matières premières", a-t-il dit.

Les cours bénéficiaient en outre de l'affaiblissement du dollar face à l'euro après la réunion de la Banque centrale européenne (BCE). Les échanges étant libellés en billets vert, tout recul du dollar bénéficie en effet aux acheteurs munis d'autres devises.

Enfin les investisseurs espéraient découvrir dans l'après-midi un nouveau recul du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, dans des chiffres publiés par la société de services Baker Hughes.

Pour autant, M. Yawger a noté que la reprise des cours risquait de ne pas durer, car "il y a toujours une quantité record de brut" dans le monde, et particulièrement aux Etats-Unis, où le remplissage du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud) approche dangereusement de sa capacité maximale.

Jeudi les cours avaient fléchi en raison de "l'émergence de doutes sur la tenue d'une réunion des grands pays producteurs le 20 mars", comme l'ont rappelé les analystes de Commerzbank.

"Hier (l'Iran) a encore exclu la possibilité de s'engager à limiter sa production avant d'avoir regagné ses parts de marché" d'avant les sanctions internationales, qui viennent d'être levées, ont précisé les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en hausse, profitant de l'optimisme de l'AIE


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite