Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché peinant à croire à un accord sur la production

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en baisse jeudi à New York, perdant une partie des gains engrangés la veille faute d'assurance sur la probabilité qu'un accord international permette de mieux aligner l'offre avec la demande.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril a cédé 45 cents à 37,84 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), restant tout de même au-dessus de ses niveaux de clôture de la fin décembre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a perdu 1,02 dollar à 40,05 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Le marché était vendeur aujourd'hui, parce qu'on devient sceptique sur la tenue effective d'une réunion en Russie le 20 mars qui permettrait de faire avancer l'idée d'un gel de production, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les cours ont gagné une douzaine de dollars depuis la mi-février et la première mention d'un tel accord par l'Arabie Saoudite et la Russie, entre autres.

Mais selon plusieurs analystes, la tenue d'une réunion fin mars entre pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et hors-OPEP afin de s'entendre sur un gel de la production, évoquée à plusieurs reprises ces derniers jours, semblait de plus en plus incertaine: l'Iran, guère enclin à sacrifier des parts de marché qu'il tente de regagner depuis la levée des sanctions occidentales en janvier, serait en effet réticent à y participer.

Il semble que le refus de l'Iran de ne serait-ce qu'envisager un gel de la production a fait avorter la réunion et pourrait même compromettre le gel lui-même, commentait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Jusqu'à présent, les pays producteurs ont très bien réussi à faire monter le marché avec leurs discours sans prendre de mesures concrètes, mais maitenant le marché attend de voir ce qui se passe, a souligné M. Lipow.

Tamas Varga, analyste chez PVM, a noté de son côté deux facteurs pesant sur les prix mercredi: une réunion prévue vendredi entre les exportateurs de pétrole d'Amérique latine a été suspendue en raison de difficultés d'agenda, et le ministre de l'Energie du Kazakhstan aurait déclaré qu'une stabilisation des cours autour de 40 dollars pousserait son pays à gonfler sa production.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse dans un marché peinant à croire à un accord sur la production


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite