Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: Fin de la grève de la compagnie nationale de pétrole

prix du petrole lagosLagos: Les syndicats de la compagnie nationale de pétrole NNPC ont mis fin jeudi à une grève de 24 heures après avoir reçu l'assurance que le plan de restructuration en cours ne serait pas assorti de licenciements.
La grève a été lancée par l'Association nigériane du pétrole et gaz naturel (Pengassan) et l'Union nationale des travailleurs du gaz et pétrole (Nupeng) mercredi, au moment où une pénurie de carburant avait fait flamber les prix dans le pays.

Les deux syndicats souhaitaient protester contre la décision unilatérale du ministre du pétrole, (Emmanuel) Ibe Kachukwu, de scinder la NNPC.

M. Kachukwu, également à la tête de la NNPC, a annoncé la semaine dernière un plan de fractionnement de cette société en 30 compagnies indépendantes afin de regagner le chemin de la rentabilité.

Rassurés par M. Kachukwu, qui leur a promis qu'il n'y aurait pas de licenciements, les syndicats ont mis fin à la grève.

Le mouvement social, qui a eu un impact sur le transport de carburants depuis les dépôts de la NNPC, n'a fait qu'empirer la pénurie d'essence sur l'ensemble du territoire, qui a créé d'interminables queues devant les stations service à Lagos, la plus grande ville du pays.

La grève a pris fin aux alentours de 5h (4h GMT) ce matin, au terme d'une nuit de rencontre avec les responsables des syndicats, a déclaré Ohi Alegbe, le porte-parole de la NNPC.

Le ministre a clarifié la position du gouvernement sur la réorganisation en cours à la NNPC. Au final, les syndicats ont été satisfaits, a-t-il poursuivi.

Les activités ont donc pu reprendre complètement dans les différents dépôts de carburant et les longues files vont bientôt disparaîte, a ajouté M. Alegbe.

Mais selon Tokunbo Korodo, un responsable de la NUPENG, les pénuries de carburant vont continuer, à cause du manque de devises étrangères au Nigeria.

Bien que premier producteur africain de pétrole, le Nigeria dépend d'importations de produits pétroliers par manque de capacité domestique de raffinage. Le gouvernement travaille à améliorer les capacités des raffineries publiques et subventionne les prix à la pompe.

Avec une production de l'ordre de deux millions de barils/jour, le pétrole compte pour environ 70% des revenus de l'Etat et 90% des réserves de devises étrangères du pays.

(c) AFP

Commenter Nigeria: Fin de la grève de la compagnie nationale de pétrole


Le pétrole au Nigéria


mardi 07 novembre 2017

Petrobras annonce la vente d'actifs au Nigéria

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'État brésilien Petrobras a annoncé mardi la mise en vente de ses actifs au Nigéria, dans...

jeudi 12 octobre 2017

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés apparten…

Lagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions...

lundi 09 octobre 2017

Accusations de malversations: la compagnie pétrolière du Nig…

Abuja: La compagnie pétrolière d'Etat du Nigeria, premier producteur d'or noir en Afrique, a publié lundi un rapport détaillé pour se défendre...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite