Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Iran rejette le gel du niveau de sa production

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namadar Zanganeh, a rejeté mardi l'idée d'un gel du niveau de la production pétrolière de l'Iran en la qualifiant de plaisanterie, ont rapporté plusieurs médias iraniens.
L'Arabie saoudite et la Russie --les deux premiers producteurs mondiaux de brut-- avaient proposé il y a une semaine, au terme d'une réunion à Doha avec le Qatar et le Venezuela, que tous les pays producteurs gèlent leur niveau de production à son niveau de janvier pour soutenir les prix.

Certains pays voisins, qui ont porté ces dernières années leur niveau de production à 10 millions de barils et en exportent autant, sont devenus arrogants et disent que tout le monde doit geler son niveau de production. C'est-à-dire qu'ils gèlent leur niveau à 10 millions de barils et nous (nos exportations) à un niveau d'un million de barils. C'est une plaisanterie, a déclaré M. Zanganeh.

Mercredi dernier, après une réunion avec ses homologues irakien, vénézuélien et qatari à Téhéran, M. Zanganeh avait déclarait que l'Iran soutenait toute mesure visant à stabiliser le marché et augmenter les prix.

Nous soutenons la décision qui a été prise (mardi dernier au Qatar, ndlr) pour que les membres de l'OPEP et les pays non-OPEP maintiennent leur plafond de production pour stabiliser le marché et augmenter les prix, avait déclaré M. Zanganeh.

Il n'avait cependant pas précisé si l'Iran allait continuer à augmenter sa production ni quel serait son plafond de production.

Mardi, le porte-parole du gouvernement iranien Mohammad Bagher Nobakht a également reproché à certains pays membres de l'OPEP de ne pas vouloir reconnaître le droit de l'Iran à reprendre ses parts de marché perdues à cause des sanctions internationales.

Ces pays doivent baisser leur niveau de production et permettre à l'Iran de revenir à un quota d'avant les sanctions, a-t-il déclaré.

L'Iran reproche à l'Arabie saoudite d'avoir augmenté sa production après le durcissement des sanctions américaines et européennes contre Téhéran et pris des parts du marché. L'Iran veut aujourd'hui reprendre ses parts et refuse de geler sa production.

Après la fin des sanctions internationales à la mi-janvier, l'Iran a annoncé une augmentation immédiate de sa production de 500.000 barils par jour et de 500.000 b/j supplémentaires d'ici fin 2016.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Iran rejette le gel du niveau de sa production

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...

lundi 28 novembre 2016

Pétrole: Poutine et Rohani favorables aux mesures prises par…

Moscou: Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, ont fait part lundi soir de leur soutien aux mesures...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

samedi 10 décembre 2016 à 22:24

Glencore et QIA créent leur consortium pour acquérir leur pa…

Paris: Glencore, le géant du négoce des matières premières, a annoncé samedi avoir signé avec le fonds souverain du Qatar (QIA) la...

samedi 10 décembre 2016 à 20:59

Le patron du géant pétrolier ExxonMobil favori pour diriger …

Washington: Le PDG du géant pétrolier ExxonMobil Rex Tillerson, qui entretient d'étroites relations d'affaires avec le président russe Vladimir Poutine, serait favori...

samedi 10 décembre 2016 à 20:40

Pétrole : l'Opep entraîne d'autres producteurs dans une bais…

Vienne: Les pays producteurs de pétrole ont annoncé samedi à Vienne un nouvel accord de réduction de la production, associant au pacte...

samedi 10 décembre 2016 à 07:04

Pétrole: l'Opep veut entraîner d'autres producteurs dans une…

Vienne: L'OPEP tente samedi, lors d'une réunion à Vienne, d'entraîner d'autres pays producteurs de pétrole dans le pacte de réduction de production...

vendredi 09 décembre 2016 à 20:54

Le pétrole termine en hausse, à la veille d'une réunion de p…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, à la veille d'une réunion sur une réduction de l'offre...

vendredi 09 décembre 2016 à 18:28

Biocarburants: Royal inaugure le site pilote de BioTfuel à D…

Dunkerque: La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a inauguré vendredi le site pilote du projet BioTfuel à Dunkerque (Nord), qui vise à...

vendredi 09 décembre 2016 à 18:26

Le pétrole en hausse, mais finit la semaine sur une légère b…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens et finissaient la semaine à l'équilibre à la veille d'une nouvelle...

vendredi 09 décembre 2016 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York, à la veille d'une réu…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York, à la veille d'une nouvelle réunion sur une...

vendredi 09 décembre 2016 à 12:16

Le pétrole remonte avant une nouvelle réunion de pays produc…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens au terme d'une semaine qui a vu les prix se stabiliser...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite