Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV creuse ses pertes en raison de la chute des cours

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV, miné par l'effondrement des cours et les dépréciations, a annoncé jeudi comme prévu une perte nette de 1,31 milliard d'euros au quatrième trimestre et de 1,25 milliard en 2015.
Le chiffre d'affaires ressort en baisse de 34% à 5,04 milliards au quatrième trimestre et chute de 37% à 22,53 milliards pour l'ensemble de l'exercice.

OMV, groupe intégré de la production à la distribution employant 24.100 personnes, avait enregistré une perte de 448 millions d'euros au quatrième trimestre 2014, mais avait fini l'exercice sur un bénéfice net de 527 millions.

Les troisième et quatrième trimestres 2015 ont été plombés par des effets exceptionnels négatifs de 1,01 et de 1,76 milliard respectivement, principalement des dépréciations.

Hors effets exceptionnel, OMV affiche un résultat opérationnel (Ebit) positif, à 187 millions d'euros au quatrième trimestre (-66%) et 1,39 milliard pour l'année (38%), grâce à la distribution.

Le groupe autrichien, qui a levé 1,5 milliard d'euros avec des obligations hybrides en décembre, souligne être parvenu à réduire son endettement de 18%, à 4,04 milliards.

Ces chiffres sont en ligne avec les prévisions des analystes. L'action OMV baissait de 0,51% à 24,47 euros peu avant midi à la Bourse de Vienne, dans un marché en baisse de 0,45%.

Face à la crise que traverse le secteur, OMV a réduit l'an passé ses investissements de 28%, à 2,77 milliards, et lancé une chasse aux coûts qui s'est traduite notamment par une baisse de 5% du nombre de ses salariés.

Le groupe autrichien, présent à la vente dans onze pays, a par ailleurs annoncé le 12 février vouloir se défaire de Petrol Ofisi, un des principaux distributeurs turcs de produits pétroliers, qui avait été valorisé à 1,765 milliard d'euros en 2010.

Le PDG de OMV, Rainer Seele, a confirmé jeudi dans un communiqué que la nouvelle stratégie du groupe se focalisait sur les liquidités et sur les coûts, avec un priorité accordée à la valeur plutôt qu'au volume.

OMV mise pour son développement en amont sur la Russie, tant via le projet de gazoduc Nord Stream 2 que par une participation au champ gazifère d'Ourengoï, en Sibérie.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV creuse ses pertes en raison de la chute des cours


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite