Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV veut se défaire du turc Petrol Ofisi

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé vendredi la mise en vente de Petrol Ofisi, un des principaux distributeurs turcs de produits pétroliers, dans un contexte d'effondrement des prix du brut qui pèse sur tout le secteur.
Petrol Ofisi, qui dispose du premier réseau de distribution de Turquie avec 1.785 stations-service, avait été racheté à plus de 95% par OMV en 2010, lors d'une opération qui avait valorisé le groupe turc à 1,765 milliard d'euros.

Comme d'autres filiales d'OMV, Petrol Ofisi a subi de sévères dépréciations ces dernières années et a souffert d'un encadrement des marges pétrolières par le régulateur turc.

Le projet de vente vise à optimiser le portefeuille dans un contexte de marché exigeant, a indiqué le groupe autrichien dans un communiqué, sans divulguer d'échéance ni d'objectif de prix.

L'action OMV gagnait 2,89% à 22,08 euros à 11H10 GMT à la Bourse de Vienne, tirant à la hausse l'indice ATX (+1,91%).

OMV, qui emploie 24.500 personnes, avait annoncé fin janvier une nouvelle dépréciation, d'un montant de 1,5 milliard d'euros, en raison de la chute brutale des prix du brut et du gaz, après un milliard d'euros à l'automne.

La société, qui doit publier ses résultats 2015 le 18 février, avait enregistré une perte nette de 477 millions d'euros au troisième trimestre. Il restait légèrement bénéficiaire sur neuf mois (36 millions d'euros).

Groupe intégré de l'exploration à la distribution en passant par la production, OMV avait encore réalisé un bénéfice net de 613 millions d'euros en 2014, pour un chiffre d'affaires de 36 milliards d'euros.

La vente de Petrol Ofisi réduirait de quelque 40% le réseau de stations-service du groupe, qui s'élevait à 4.100 dans 11 pays fin 2014.

phs/ah

OMV AG

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV veut se défaire du turc Petrol Ofisi


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite