Menu
RSS
A+ A A-

L'influent investisseur Carl Icahn se brûle les doigts dans le pétrole

prix du petrole New YorkNew York: Le milliardaire américain Carl Icahn, dont le nom fait trembler de nombreux PDG, est l'un des gros perdants du plongeon des prix du pétrole qui a réduit à peau de chagrin ses paris dans l'énergie.
Le très remuant investisseur a vu la valeur de ses participations dans des groupes énergétiques fondre complètement ces derniers mois.

C'est le cas de sa mise de 1,3 milliard de dollars dans Chesapeake Energy, en échange de 10,98% du capital. Mardi soir, cette participation ne valait plus que quelque 146 millions de dollars à Wall Street. Carl Icahn a ainsi perdu près de 1,2 milliard de dollars.

Chesapeake s'est écroulé en Bourse en un an dans le sillage de la dégringolade du cours de baril de pétrole, passé de 100 dollars à 30 dollars. Le titre Chesapeake a dévissé à 2 dollars contre 20 dollars il y a encore un an.

Les choses ne semblent pas s'arranger puisque des rumeurs de faillite - démenties par Chesapeake - du groupe continuent de plomber l'action. Ces spéculations sont renforcées par des informations de presse indiquant que Chesapeake avait recruté le cabinet Kirkland & Ellis, spécialisé en restructurations d'entreprises.

D'ordinaire prompt à réagir sur l'actualité des entreprises dans lesquelles il a investi, Carl Icahn est resté silencieux sur Chesapeake, loin de l'image de l'homme qui a obtenu de haute lutte qu'eBay se sépare de PayPal ou qui demande à l'assureur AIG de se scinder en trois.

Autre investissement à perte de Carl Icahn dans l'énergie: le groupe Cheniere Energy. L'octogénaire y a investi 1,9 milliard de dollars. Sa participation de 12,1% ne valait plus que 700 millions de dollars mardi, soit un manque à gagner de 1,2 milliard de dollars. Le titre Cheniere a perdu plus de 65% de sa valeur en Bourse en un an.

Carl Icahn a aussi vu fondre ses investissements dans les groupes Transocean et Freeport-McMoran.

(c) AFP

Commenter L'influent investisseur Carl Icahn se brûle les doigts dans le pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite