Menu
RSS
A+ A A-

Téhéran soutient Caracas pour une réunion d'urgence des pays pétroliers

prix du petrole IranTéhéran: L'Iran soutient les efforts entrepris par le Venezuela en vue d'une réunion extraordinaire des pays exportateurs de pétrole, a affirmé le ministre iranien du Pétrole à l'issue d'une rencontre mercredi soir à Téhéran avec son homologue vénézuélien.
Les positions de la République islamique d'Iran et du Venezuela dans le secteur pétrolier ont toujours été proches, a affirmé Bijan Zanganeh, selon le site de son ministère. L'Iran soutient les efforts du Venezuela pour améliorer les marchés pétroliers et leur stabilité.

Le ministre vénézuélien, Eulogio del Pino, était à Téhéran dans le cadre d'une tournée dans plusieurs pays producteurs de pétrole, membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Il s'est déjà rendu à Moscou et, après Téhéran, doit notamment se rendre dans plusieurs pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite.

Son objectif est d'obtenir l'accord de ces pays pour une réunion extraordinaire des pays producteurs et exportateurs de pétrole, membres et non-membres de l'OPEP comme la Russie, en vue d'enrayer la chute du prix de l'or noir.

La décision en novembre 2014 de l'OPEP --sous la pression de l'Arabie saoudite-- de ne pas réduire l'offre pour soutenir le marché en baisse a provoqué un effondrement des cours, tombés de 110 à 30 dollars le baril. Une situation préoccupante qui prive les pays exportateurs de ressources budgétaires cruciales.

M. del Pino a affirmé que plusieurs pays, Iran, Irak, Oman, Russie et quelques autres, ont accepté de tenir cette réunion extraordinaire à la suite d'une invitation lancée mi-janvier. Nous demandons à d'autres pays membres de l'OPEP de prendre leur responsabilité historique pour la stabilité des marchés.

L'Iran a annoncé en janvier une augmentation majeure de sa production pétrolière de plus de 500.000 barils/jour, affichant ainsi sa détermination à profiter sans délai de la fin de la plupart des sanctions internationales, levées après un accord sur son programme nucléaire avec les grandes puissances.

Membre de l'OPEP, l'Iran produit actuellement 2,8 millions de barils par jour et en exporte un peu plus d'un million.

La décision iranienne d'augmenter sa production risque de déstabiliser davantage le marché pétrolier, dont les cours sont au plus bas depuis 12 ans en raison d'une surabondance de l'offre.

(c) AFP

Commenter Téhéran soutient Caracas pour une réunion d'urgence des pays pétroliers


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite