Menu
RSS
A+ A A-

Statoil se serre la ceinture après une lourde perte en 2015

prix du petrole OsloOslo: Le géant norvégien de l'énergie Statoil a annoncé jeudi une réduction de ses investissements et l'intensification d'un programme d'économies après être profondément tombé dans le rouge en 2015.
Fleuron de l'économie norvégienne, le groupe a perdu 37,5 milliards de couronnes (3,96 milliards d'euros) l'an dernier contre un bénéfice de 21,9 milliards en 2014, conséquence du recul du cours du baril et de lourdes dépréciations d'actifs.

Pour le seul quatrième trimestre, la perte nette s'est encore un peu creusée à 9,2 milliards de couronnes contre 8,9 milliards un an plus tôt.

La compagnie prévoit de réduire ses investissements de 3,5 milliards de dollars cette année, à 13 milliards de dollars.

Outre une prudence sur les dépenses, c'est aussi le résultat d'une baisse des coûts dans le secteur parapétrolier et du net affaiblissement de la couronne norvégienne, devise dans laquelle est réalisée une bonne partie des investissements.

Détenu à 67% par l'État, le groupe prévoit aussi d'amplifier de 50% ses mesures d'économies pour atteindre cette année 2,5 milliards de dollars.

Référence du marché, le résultat d'exploitation ajusté avant impôts est tombé de 43% en 2015, à 77 milliards de couronnes, dont 15,2 milliards pour les trois derniers mois.

Les analystes consultés par la compagnie elle-même attendaient un résultat trimestriel de 13,8 milliards.

Sur l'année, la production d'hydrocarbures a augmenté de 2%, à 1,971 million de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j). Au quatrième trimestre, elle a en revanche reculé de 3%, à 2,046 Mbep/j.

phy/ggy

STATOIL

(c) AFP

Commenter Statoil se serre la ceinture après une lourde perte en 2015


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Le norvégien Statoil investit dans un gisement en Patagonie argentine

vendredi 25 août 2017

Buenos aires: Les compagnies pétrolières norvégienne Statoil et argentine YPF ont signé un accord pour explorer ensemble un gisement de gaz et pétrole de schiste en Patagonie argentine, a annoncé vendredi YPF.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite