Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil: les bénéfices 2015 plongent moins que redouté

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil a enregistré un plongeon de ses bénéfices en 2015, dont son plus faible profit trimestriel depuis 2002, accusant de plein fouet la chute des prix du pétrole dont les dégâts ont néanmoins été limités par des économies.
Le résultat net annuel a été divisé par deux à 16,15 milliards de dollars, dont 2,78 milliards au quatrième trimestre (-57,7% sur un an). C'est le cinquième trimestre consécutif de baisse des bénéfices.

Cette performance se traduit toutefois par un bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du nord, de 3,85 dollars sur l'année et de 67 cents sur le dernier trimestre, contre 3,82 dollars et 63 cents attendus respectivement par les marchés.

Le chiffre d'affaires annuel a diminué de 35% à 268,88 milliards de dollars, tandis que les revenus trimestriels ont reculé de 31,5% à 59,81 milliards. Le recul est néanmoins moins prononcé que redouté par les analystes, qui anticipaient 252,94 milliards de dollars sur l'année et 51,36 milliards sur le trimestre.

ExxonMobil est ainsi la dernière entreprise énergétique à subir les conséquences de la dégringolade des prix de l'or noir, qui ont perdu plus de la moitié de leur valeur en un an et demi.

L'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) a ainsi vu ses bénéfices diviser par près de trois l'an dernier à 7,1 milliards de dollars, avec un fait notoire: une perte de 538 millions de dollars au quatrième trimestre aux Etats-Unis.

La production de pétrole et de gaz a néanmoins augmenté de 3,2%, à 4,1 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à des puits canadiens, indonésiens, norvégiens et américains ainsi que des gisements en Afrique de l'ouest.

ExxonMobil a pu compter sur son modèle économique qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

Les activités de raffinage (aval) ont enregistré un bénéfice de 6,6 milliards de dollars en 2015, près du double comparé à un an plus tôt, tandis que le résultat net de la chimie était de 4,4 milliards de dollars en hausse de 103 millions comparé à 2014.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

Le PDG Rex Tillerson a promis de tailler dans les coûts pour résister à un environnement difficile mais sans davantage de précisions. L'enveloppe destinée aux investissements a diminué de 19,4% à 31,05 milliards de dollars en 2015, dont une réduction de 29% lors des trois derniers mois de l'année.

Le dirigeant n'a rien dit sur une éventuelle acquisition préconisée par les marchés pour arrêter le recul de ses revenus et de ses bénéfices.

A Wall Street, le titre du groupe d'Irvin (Texas, sud) reculait de 2,35% à 74,80 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil: les bénéfices 2015 plongent moins que redouté


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite