Menu
RSS
A+ A A-

Total va signer un contrat avec l'Iran pour lui acheter du pétrole brut

prix du petrole ParisParis: Total va signer un contrat avec l'Iran pour lui acheter du pétrole brut, à la faveur de la levée des sanctions internationales contre ce pays, a annoncé jeudi le PDG du géant pétrolier français à des journalistes.
"Nous allons acheter du pétrole à l'Iran, notamment pour l'amener en Europe et dans nos raffineries françaises", a indiqué Patrick Pouyanné à l'issue d'une rencontre avec le président iranien, Hassan Rohani, en visite officielle à Paris.

"Nous avons prévu, dans le (...) commerce du brut, de signer un contrat qui nous permettra d'enlever (acheter, ndlr) entre 150.000 barils par jour et 200.000 barils par jour de brut", a-t-il précisé.

Avec la fin des sanctions économiques et financières, l'Iran a décidé d'augmenter de 500.000 barils par jour sa production pétrolière, une mesure susceptible de peser encore davantage sur des cours du brut déjà très affaiblis par une offre surabondante.

Les prix du brut évoluent actuellement autour de 32 dollars le baril, environ 70% de moins qu'en juin 2014.

La production du pays, qui dispose des quatrièmes réserves mondiales d'or noir, s'élève actuellement à 2,8 millions de barils par jour, dont un peu plus d'un million destinés à l'exportation.

Total sera présent à la signature d'accords avec l'Iran prévue jeudi après-midi à l'Elysée, selon le groupe.

Au-delà de ce contrat, d'autres projets sont envisagés dans la République islamique, a indiqué le PDG de Total.

Face à la concurrence des autres compagnies pétrolières occidentales, le groupe français est perçu comme bien placé, d'autant plus qu'il avait gardé une représentation à Téhéran durant toute la durée des sanctions.

"Total a été très présent en Iran hier, très fidèle à l'Iran", a expliqué Patrick Pouyanné. "Nous avons bien évidemment envisagé d'autres projets, maintenant il faut les discuter. C'est le début d'une histoire", a-t-il poursuivi.

"Nous allons avoir accès à un centre de données pour développer ces projets et engager des discussions avec la NIOC (la compagnie nationale iranienne de pétrole, ndlr) et le ministère du pétrole", a-t-il précisé. "Et puis après, on négociera. Et vous savez qu'en Iran, négocier peut prendre un peu de temps, comme partout".

Selon le dirigeant, il y a "la volonté de part et d'autre de coopérer".

(c) AFP

Commenter Total va signer un contrat avec l'Iran pour lui acheter du pétrole brut


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite