Menu
RSS
A+ A A-

L'or noir plonge, les producteurs d'Amérique latine tanguent

prix du petrole amerique latineCaracas: La chute des cours du pétrole est un coup dur pour les finances des principaux producteurs en Amérique latine, qui ont vu leurs recettes fondre : le Venezuela, le Brésil, le Mexique, la Colombie et l'Equateur.
- Production

Le Venezuela est le premier producteur de pétrole en Amérique latine, avec 2,65 millions de barils par jour en moyenne en 2015, selon les chiffres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Le Brésil, deuxième producteur de la région, a extrait 2,52 millions de barils par jour en 2015, selon l'Agence nationale du pétrole.

Le Mexique, troisième du classement, a produit 2,26 millions de barils par jour, selon les données de l'entreprise nationale Pemex.

La Colombie, avec un million de barils quotidiens selon le ministère de l'Energie, et l'Equateur, avec 544.000 barils selon la Banque centrale, sont des producteurs plus modestes.


- Exportation

Le Venezuela exporte environ 2,2 millions de barils par jour, avec comme premier client les Etats-Unis (780.000 barils quotidiens).

Il est suivi du Mexique (1,2 million de barils exportés chaque jour), de la Colombie (804.000 barils), du Brésil (736.000) et de l'Equateur (419.000).

- Impact sur les comptes

Le Venezuela est presque entièrement dépendant de ses ventes de pétrole, qui lui apportent 96% de ses devises. Avec la chute des cours, ses recettes liées aux exportations pétrolières ont chuté de 52%, à 27,83 milliards de dollars, entre janvier et septembre 2015. Selon le gouvernement, les recettes totales de l'Etat vénézuélien ont plongé de 70% en 2015.

Au Brésil, les exportations d'hydrocarbures représentent 6% des exportations, le pétrole étant le troisième produit le plus exporté, après le soja et le minerai de fer. Et même si le volume de pétrole exporté a augmenté de 48% en 2015, en valeur ces exportations ont diminué de 27,1% par rapport à 2014, en raison de la chute des prix.

Au Mexique, le chiffre d'affaires de la compagnie publique Pemex, plus grande entreprise du pays, est vital pour les finances publiques, apportant plus d'un tiers des recettes. Face à la baisse des cours, Pemex a dû réduire de 11% son budget pour 2015 et procéder à 11.000 suppressions d'emploi, sur un effectif total de 146.000 salariés.

En Equateur, le président Rafael Correa assure que, ces derniers mois, le gouvernement n'a reçu aucun revenu du pétrole. Jusqu'à l'an dernier, le brut représentait environ 50% des devises entrant dans le pays.

La Colombie a elle vu ses exportations de combustibles et produits des industries d'extraction chuter de 47,2%, sur un an, entre janvier et novembre 2015.

(c) AFP

Commenter L'or noir plonge, les producteurs d'Amérique latine tanguent


Le pétrole au Vénézuela


mercredi 15 novembre 2017

Venezuela: S&P classe la compagnie pétrolière PDVSA en d…

Paris: L'agence de notation financière S&P Global Ratings a placé la compagnie pétrolière vénézuelienne PDVSA en défaut partiel, en raison du non-paiement...

mardi 03 octobre 2017

Venezuela, pétrole: rencontre Poutine-Maduro mercredi à Mosc…

Moscou: Le président russe Vladimir Poutine va s'entretenir mercredi à Moscou avec son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, confronté à une grave crise...

lundi 11 septembre 2017

Le Vénézuélien Maduro à Alger, avec le pétrole au coeur des …

Alger: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé lundi une visite officielle de 24 heures en Algérie, avec au menu la question...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

L'action de Petrobras chute après des résultats jugés décevants au 3T

mardi 14 novembre 2017

Sao paulo: Les actions du groupe pétrolier brésilien Petrobras accusaient une baisse de plus de 6% à la bourse de Sao Paulo mardi, au lendemain de l'annonce de résultats très inférieurs aux attentes pour le troisième trimestre.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite