Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le Koweït et l'Irak excluent une baisse de la production de l'Opep

prix du petrole KoweïtKoweït: Le Koweït et l'Irak ont exclu mardi une réduction unilatérale de la production de l'Opep pour faire remonter les prix du pétrole.
Les ministres du Pétrole des deux pays membres du cartel ont également minimisé le besoin d'une réunion d'urgence de l'OPEP souhaitée par certains pays.

L'OPEP ne va pas réduire sa production à moins d'une réduction de la production en dehors de l'organisation, a déclaré à la presse le ministre koweïtien du pétrole par intérim Anas al-Saleh.

Je ne vois aucune logique à une réduction de la production de l'OPEP sans réduction de celle de pays Non-OPEP, a-t-il souligné.

Son homologue irakien Adel Abdel Mehdi a déclaré que son pays était prêt à coopérer avec (tout) pays (hors OPEP) qui serait prêt à collaborer pour faire réduire la production afin d'inverser la courbe de la baisse des prix qui ont atteint leur plus bas en 13 ans.

Il a souligné que le marché avait besoin d'un accord entre tous les producteurs.

L'OPEP a refusé lors de sa réunion ministérielle de novembre 2014 de réduire sa production pour préserver ses parts de marché.

Mardi vers 11H30 GMT , le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 30,70 dollars (28,34 euros) sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance prenait 7 cents à 30,41 dollars.

Le Venezuela a proposé une réunion extraordinaire de l'OPEP en février pour examiner la question de la chute des prix.

Mais le ministre koweïtien du Pétrole a estimé inutile toute réunion du cartel sans ordre du jour précis avant sa conférence ministérielle régulière prévue en juin prochain.

Nous n'avons pas besoin de nous réunir pour simplement nous réunir, a-t-il dit.

Il s'est félicité de la stratégie de l'OPEP de ne pas réduire la production, estimant qu'elle marche.

Le ministre irakien a indiqué qu'au prix actuel du brut, la majorité des pays producteurs vendent leur pétrole à un prix inférieur au coût de production.

Il a prévenu que si la crise actuelle persistait encore, les prix pourraient rebondire fortement.

Si la crise énergétique se poursuit sur une longue période et les investissements baissent, le prix va rebondir soudainement et fortement, a dit M. Abdel Mehdi.

Le problème sera alors celui de la demande plutôt que celui de la surabondance de l'offre, a-t-il ajouté, indiquant que les prix du brut devraient remonter à autour 50 dollars le baril durant le deuxième semestre de cette année.

Le directeur général de la firme publique Kuwait Petroleum Corp, Nizar al-Adsani, a indiqué que les investissements dans les secteurs de la production et de l'exploration du pétrole dans le monde avaient chuté de 20% en 2015 par rapport aux 850 milliards de dollars investis en 2014. Cette baisse devrait être de 18% cette année, selon lui.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le Koweït et l'Irak excluent une baisse de la production de l'Opep

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 05 décembre 2016 à 21:06

Le pétrole reste à la hausse mais à rythme moins soutenu

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant à un rythme moins rapide la hausse entamée...

lundi 05 décembre 2016 à 18:37

Les actionnaires de Technip acceptent de convoler avec le pa…

Paris: Les actionnaires de Technip réunis en assemblée générale extraordinaire ont approuvé lundi à la quasi-unanimité la projet de fusion du groupe...

lundi 05 décembre 2016 à 18:33

Le pétrole monte, mais la production des pays non-membres de…

Londres: Les cours du pétrole continuaient de grimper lundi en fin d'échanges européens, toujours soutenus par l'annonce de l'Organisation des pays exportateurs...

lundi 05 décembre 2016 à 16:03

France: les prix des carburants toujours en hausse dans le s…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont restés orientés à la hausse la semaine dernière, augmentant d'environ un...

lundi 05 décembre 2016 à 15:33

Le pétrole monte encore à New York, dans le sillage de l'Ope…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en hausse lundi à New York, toujours soutenus par la conclusion d'un accord de réduction...

lundi 05 décembre 2016 à 12:17

Le pétrole poursuit sa hausse post-Opep

Londres: Les prix du pétrole atteignaient de nouveaux plus hauts annuels lundi en cours d'échanges européens, poursuivant leur hausse après l'accord de...

vendredi 02 décembre 2016 à 20:51

Le pétrole monte encore dans le sillage de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a monté vendredi, signant une troisième séance de hausse après l'annonce d'un accord de limitation de l'offre...

vendredi 02 décembre 2016 à 18:18

Le pétrole souffle après sa hausse post-accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement vendredi en fin d'échanges européens après s'être envolés mercredi avec la décision de l'Opep de...

vendredi 02 décembre 2016 à 15:20

Après deux jours d'envol, le pétrole stagne à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert proches de l'équilibre vendredi à New York, les investisseurs effectuant des rééquilibrages après deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite