Menu
RSS
A+ A A-

Aramco maintient ses investissements en dépit des prix bas du pétrole

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi son intention de maintenir ses investissements en dépit de l'effondrement des cours du brut, tout en réduisant les autres coûts.
"La discipline budgétaire devient prioritaire", a déclaré le président d'Aramco, Khalid al-Falih, lors d'un symposium économique organisé à Ryad.

"Nos investissements (pour accroître nos) capacités dans le pétrole et le gaz n'ont pas baissé", a-t-il dit, précisant qu'Aramco avait réussi à limiter de nombreuses dépenses "simplement en réduisant des coûts".

Les cours du brut se sont effondrés, passant de plus de 100 dollars le baril début 2014 à moins 33 dollars le baril actuellement.

Fortement dépendante du pétrole, l'Arabie saoudite a procédé à des coupes sans précédent dans son budget 2016. Elle cherche à diversifier son économie et envisage même d'introduire Aramco en Bourse.

l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'OPEP refusent de réduire leur production pour tenter d'éliminer du marché des producteurs peu compétitifs, comme ceux qui exploitent le pétrole de schiste.

Mais M. Falih a affirmé à des journalistes, en marge du symposium, que son pays n'était pas responsable de la chute des prix du pétrole.

"Aramco --et par conséquent l'Arabie saoudite-- n'écoule un quelconque baril que s'il a un client, alors que d'autre pays chargent leur brut dans des tankers et commencent seulement après à chercher des acheteurs", a-t-il affirmé.

Le président d'Aramco a souligné que son pays souhaitait des "prix modérés" du baril.

Il a d'autre part estimé qu'il y avait deux options pour l'introduction en Bourse d'Aramco.

"L'une est de céder une part importante de l'activité en aval", comme le secteur chimique et les opérations de marketing. "L'autre est de proposer un pourcentage de la compagnie elle-même à des investisseurs", a-t-il indiqué.

(c) AFP

Commenter Aramco maintient ses investissements en dépit des prix bas du pétrole


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 13 novembre 2017

Aramco: l'oléoduc vers Bahrein rouvert après un acte de …

Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi la reprise du pompage dans son oléoduc avec Bahrein interrompu samedi en raison...

jeudi 26 octobre 2017

Pétrole: le prince héritier saoudien pour la réduction de la…

Ryad: Le puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'est déclaré en faveur d'une extension au-delà de mars 2018 d'un accord entre...

mardi 24 octobre 2017

Pétrole: le manque d'investissement risque de provoquer une …

Ryad: Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a estimé mardi le PDG...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite