Menu
RSS
A+ A A-

Le bas prix du pétrole, une chance pour les économies du Golfe

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole davos (suisse)Davos (suisse): La chute des prix du pétrole, principal produit vendu par les pays du Golfe, constitue une chance pour eux de mettre fin à leurs subventions et introduire des réformes économiques, ont indiqué vendredi des ministres à Davos, en Suisse.
Avec des prix bas (...), c'est le bon moment de réduire les subventions sur les produits pétroliers, a déclaré le ministre koweïtien des Finances Anas Saleh lors du Forum économique mondial.

Lors d'un débat sur l'avenir des réformes économiques dans le monde arabe, M. Saleh, qui occupe les fonctions de ministre du Pétrole par intérim, a également estimé que le prix bas du pétrole rendrait moins pénible, pour les consommateurs, la levée des subventions sur les produits pétroliers.

Il s'agit d'une opportunité pour les gens de faire la bonne chose, qui est de payer le coût réel de l'énergie, a indiqué de son côté le ministre émirati de l'Energie, Suhail al-Mazroui, qui participait au même débat.

Nous devons repenser les réformes majeures qui feront en sorte que nos budgets ne dépendent pas des recettes pétrolières, a-t-il dit.

Après avoir libéralisé les prix en juin dernier, les Emirats cherchent à lever les subventions sur d'autres produits et services, a poursuivi M. Mazroui, citant l'exemple des subventions encore existantes sur l'électricité.

C'est malsain, a-t-il dit, parlant du gaz vendu à des fournisseurs d'électricité avec un taux de subvention. Il a souligné la nécessité d'appliquer les prix du marché international.

Le chef du Bureau du développement économique de Bahreïn, Khalid al-Roumaihi, est même allé plus loin, qualifiant la chute des recettes pétrolières comme une bénédiction déguisée car elle fournit une chance pour les réformes.

Selon lui, la chute des revenus pétroliers, qui représentent le gros des recettes des Etats du Golfe, peut avoir comme conséquences des réformes fiscales et un élargissement de la base économique de ces pays. Le ministre koweïtien a déclaré que si les prix venaient à remonter, les gouvernements devraient envisager de rationaliser les subventions (...) pour ceux qui en ont besoin.

Contrairement aux Emirats et au Koweït, Bahreïn est un petit exportateur de pétrole. Il a récemment augmenté de plus de 50% les prix de l'essence, après avoir réduit les subventions sur les produits énergétiques.

Le Koweït a commencé à vendre du gazole et du kérosène au prix du marché début 2015 et jeudi, l'émir a annoncé des projets pour faire augmenter les prix du pétrole, de l'électricité et de l'eau.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a également pris des mesures sans précédent pour réduire les subventions sur les produits énergétiques.

(c) AFP

Commenter Le bas prix du pétrole, une chance pour les économies du Golfe

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 février 2017 à 12:40

Le pétrole grimpe en attendant les stocks officiels américai…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par une baisse estimée des réserves américaines de brut annoncée...

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

jeudi 23 février 2017 à 06:39

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

jeudi 23 février 2017 à 01:21

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements…

San francisco: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec...

mercredi 22 février 2017 à 20:52

Le pétrole se replie sur un marché qui reste hésitant

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi, poursuivant des mouvements hésitants sur un marché qui peine toujours à se...

mercredi 22 février 2017 à 18:16

Le pétrole recule, la crainte d'une surabondance de l'offre …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille, le marché ne se défaisant...

mercredi 22 février 2017 à 15:14

Le pétrole baisse à New York, sans grande actualité

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sans nouvel élément pour relancer un marché toujours...

mercredi 22 février 2017 à 14:14

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de l…

Londres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs...

mercredi 22 février 2017 à 12:33

Le pétrole baisse un peu au lendemain d'une forte hausse

Londres: Les prix du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en cours d'échanges européens, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après une forte...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite