Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit, sans se maintenir au-dessus des 30 dollars

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se sont nettement repris jeudi à New York, portés par l'optimisme revenu à la Bourse et un mouvement de reprise technique après avoir abandonné plus de 28% depuis le début de l'année.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a gagné 1,18 dollar à 29,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), soit une progression 4,16%.

Cette hausse a bénéficié en outre d'un effet d'optique, car le contrat de mars avait débuté la séance 1,80 dollar au-dessus du cours de clôture la veille de celui de février, qui faisait référence jusqu'alors.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a fini en hausse de 1,37 dollar à 29,25 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), redevenant moins cher que la référence américaine.
Reste que le cours de référence a échoué, en dépit de quelques tentatives, à terminer la séance au-dessus du seuil psychologique des 30 dollars, qu'il avait franchi à la baisse vendredi dernier pour la première fois depuis 2003.

"Il s'agit surtout d'un mouvement lié à la prise de bénéfices de la part de ceux qui avaient parié sur la baisse des cours", a déclaré Gene McGillian, de Tradition Energy, notant que "le marché était allé trop loin" et trop vite à la baisse, créant les conditions d'un rebond.

Par ailleurs, l'optimisme né de la reprise des Bourses européennes et américaine, à la suite d'un discours jugé encourageant de la Banque centrale européenne (BCE), a donné des raisons aux investisseurs de se remonter un peu le moral.

En revanche, les chiffres hebdomadaires du ministère américain de l'énergie sur l'état des stocks aux Etats-Unis n'ont pas apporté beaucoup de raisons de se réjouir: les stocks de brut et d'essence ont fortement augmenté et la production nationale a encore un peu progressé, seuls les stocks de produits distillés affichant une baisse inattendue, à la faveur d'un coup de froid qui a sollicité les chaudières.

De quoi faire dire à M. McGillian que la remontée de jeudi n'est qu'"une correction de court terme".
Tant que les prix ne prendront pas en compte le ralentissement de la croissance mondiale, surtout en Chine et dans les pays émergents, et qu'on ne verra pas de signe d'un réduction des excédents d'offre, le marché aura encore une marge de baisseM. McGillian

Le président de Saudi Aramco, la plus grande compagnie pétrolière du monde, a estimé pour sa part jeudi que les prix du pétrole devraient remonter d'ici à la fin de l'année, dans un marché pétrolier qui commencera inévitablement à se redresser.

"Les prix du pétrole sont irrationnels", a estimé Khalid al-Falih, le président de la compagnie pétrolière nationale saoudienne, lors d'un débat sur l'énergie organisé dans le cadre du Forum économique mondial de Davos.

Pour autant il n'a donné aucune indication que son pays soit prêt à limiter sa production pour aider les cours à se redresser:
Si les prix demeurent bas, nous serons capables de résister pendant très longtemps. Nous ne l'espérons pas, mais nous y sommes préparés a-t-il dit, rappelant que son pays affichait les coûts de production les plus bas de la planète.
(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, sans se maintenir au-dessus des 30 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite