Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit, sans se maintenir au-dessus des 30 dollars

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se sont nettement repris jeudi à New York, portés par l'optimisme revenu à la Bourse et un mouvement de reprise technique après avoir abandonné plus de 28% depuis le début de l'année.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a gagné 1,18 dollar à 29,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), soit une progression 4,16%.

Cette hausse a bénéficié en outre d'un effet d'optique, car le contrat de mars avait débuté la séance 1,80 dollar au-dessus du cours de clôture la veille de celui de février, qui faisait référence jusqu'alors.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a fini en hausse de 1,37 dollar à 29,25 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), redevenant moins cher que la référence américaine.
Reste que le cours de référence a échoué, en dépit de quelques tentatives, à terminer la séance au-dessus du seuil psychologique des 30 dollars, qu'il avait franchi à la baisse vendredi dernier pour la première fois depuis 2003.

"Il s'agit surtout d'un mouvement lié à la prise de bénéfices de la part de ceux qui avaient parié sur la baisse des cours", a déclaré Gene McGillian, de Tradition Energy, notant que "le marché était allé trop loin" et trop vite à la baisse, créant les conditions d'un rebond.

Par ailleurs, l'optimisme né de la reprise des Bourses européennes et américaine, à la suite d'un discours jugé encourageant de la Banque centrale européenne (BCE), a donné des raisons aux investisseurs de se remonter un peu le moral.

En revanche, les chiffres hebdomadaires du ministère américain de l'énergie sur l'état des stocks aux Etats-Unis n'ont pas apporté beaucoup de raisons de se réjouir: les stocks de brut et d'essence ont fortement augmenté et la production nationale a encore un peu progressé, seuls les stocks de produits distillés affichant une baisse inattendue, à la faveur d'un coup de froid qui a sollicité les chaudières.

De quoi faire dire à M. McGillian que la remontée de jeudi n'est qu'"une correction de court terme".
Tant que les prix ne prendront pas en compte le ralentissement de la croissance mondiale, surtout en Chine et dans les pays émergents, et qu'on ne verra pas de signe d'un réduction des excédents d'offre, le marché aura encore une marge de baisseM. McGillian

Le président de Saudi Aramco, la plus grande compagnie pétrolière du monde, a estimé pour sa part jeudi que les prix du pétrole devraient remonter d'ici à la fin de l'année, dans un marché pétrolier qui commencera inévitablement à se redresser.

"Les prix du pétrole sont irrationnels", a estimé Khalid al-Falih, le président de la compagnie pétrolière nationale saoudienne, lors d'un débat sur l'énergie organisé dans le cadre du Forum économique mondial de Davos.

Pour autant il n'a donné aucune indication que son pays soit prêt à limiter sa production pour aider les cours à se redresser:
Si les prix demeurent bas, nous serons capables de résister pendant très longtemps. Nous ne l'espérons pas, mais nous y sommes préparés a-t-il dit, rappelant que son pays affichait les coûts de production les plus bas de la planète.
(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, sans se maintenir au-dessus des 30 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite