Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le Soudan du Sud vend désormais à perte le brut dont il dépend

prix du petrole nairobiNairobi: Le Soudan du Sud, qui tire l'essentiel de ses recettes du pétrole, produit désormais son brut à perte, en raison de la chute des prix mondiaux et d'une redevance fixe d'utilisation des oléoducs soudanais indispensables à son exportation, ont indiqué vendredi des analystes.
Le Soudan du Sud vend actuellement son pétrole environ 20$ le baril, sous le cours mondial du Brent (28$ mercredi) en raison d'une moindre qualité, a expliqué Emma Vickers de Global Witness, ONG de lutte contre la corruption liée aux ressources naturelles. Mais le pays verse à Khartoum une redevance fixe de 24 dollars pour chaque baril transitant dans les oléoducs soudanais vers Port-Soudan sur la rive de la mer Rouge.

En proclamant son indépendance le 9 juillet 2011, après des décennies de conflit avec Khartoum, le Soudan du Sud a hérité de 75% des réserves pétrolières du Soudan pré-sécession, mais, enclavé, continue de dépendre des infrastructures soudanaises pour l'exporter.

Selon Eye Radio, station privée basée le gouvernement sud-soudanais a écrit à Khartoum pour demander à renégocier le montant des redevances.

Les 24$ payés par Juba sur chaque baril comprennent les redevances d'utilisation des infrastructures soudanaises proprement dites - environ 9$ - auxquelles s'ajoutent 15$ de remboursement d'une indemnité forfaitaire totale de 3 milliards de dollars, due à Khartoum en compensation de la perte de revenus pétroliers lors de la sécession.

L'économie du Soudan du Sud, plus jeune pays du monde qui a replongé en décembre 2013 dans la guerre civile, est au bord de l'effondrement. La production de pétrole a diminué de près de 30% pour s'établir à environ 150.000 barils par jour. La livre sud-soudanaise a sombré, l'inflation s'est établie à 109 % sur un an en décembre et le pays manque cruellement de devises.

Selon le site internet Sudan Tribune, basé à Paris, et qui couvre l'actualité des deux Soudans, le ministère sud-soudanais du Pétrole et des Mines a estimé que l'arrêt de la production de brut était inévitable à court terme faute d'accord avec Khartoum sur une réduction des redevances.

"Nous n'avons d'autre option pour le moment que de fermer (les vannes) parce que (...) nous ne pouvons vendre le pétrole à perte", a fait savoir le ministère sud-soudanais dans un mémo envoyé à son homologue soudanais.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le Soudan du Sud vend désormais à perte le brut dont il dépend


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite