Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Opep entrevoit un début de rééquilibrage en 2016

prix du petrole vienneVienne: L'OPEP a indiqué lundi prévoir un début de rééquilibrage du marché pétrolier en 2016, la baisse des prix qu'elle a favorisée devant peser sur la production de ses concurrents et contribuer à atténuer l'excédent structurel d'offre.
Après des années de croissance phénoménale, la production des pays n'appartenant pas au cartel devrait plonger cette année, note l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel publié lundi.

Cette baisse n'atteindra plus 380.000 barils par jour, comme prévu en décembre, mais près du double, soit 660.000 barils par jour, après des années de croissance de 2 millions, estime l'organisation, selon qui 2016 (...) sera l'année du début du processus de rééquilibrage du marché.

Cette annonce, qui tend à valider la stratégie de l'Arabie saoudite d'inonder le marché pour maintenir ses parts de marché, intervient alors qu'un nombre croissant de pays de l'OPEP, souffrant de la chute des prix, souhaitent une baisse de la production du cartel.

Le prix du pétrole et tombé de moitié en un an pour s'installer sous la barre des 30 dollars le baril, un seuil encore jugé improbable il y a quelques mois. Dans ce contexte, le Nigéria, qui assume la présidence tournante du cartel, a souhaité une réunion extraordinaire de l'OPEP début mars.

Après avoir culminé à 56,87 millions de barils par jour (mbj), la production non-OPEP devrait redescendre à 56,21 mbj cette année, une chute principalement encaissée par les Etats-Unis (-0,38 mbj). La Russie, qui a enregistré une production record de 10.90 mbj en décembre, devrait elle aussi voir celle-ci reculer, selon le rapport.

Le marché n'en reste pas mois dans une situation de surabondance persistante d'offre, note l'OPEP. Excédentaire de près de 2 mbj en 2016, il pourrait toutefois s'équilibrer si le cartel, qui vient de réintégrer l'Indonésie, parvenait à limiter sa production à 31,65 mbj, selon ses projections.

L'OPEP a produit en moyenne 31,85 mbj l'an passé. La hausse attendue de la demande mondiale (+1,26 mbj), à 94,17 mbj, couplée à la baisse de la production non-OPEP, effacerait théoriquement une grande part de l'excédent mondial de production.

Le rapport ne dit cependant pas mot de l'Iran, un pays membre de l'OPEP, à nouveau autorisé à exporter librement son pétrole depuis la levée, samedi, des sanctions internationales liées à son programme nucléaire, et dont le retour massif sur le marché pourrait bousculer la donne.

Vers 11H10 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 29,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 13 cents par rapport à la clôture de vendredi.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Opep entrevoit un début de rééquilibrage en 2016


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite