Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole fait plonger les banques à Wall Street

prix du petrole New YorkNew York: Le secteur bancaire était malmené vendredi à Wall Street, traders et analystes s'interrogeant sur le remboursement des crédits accordés aux entreprises énergétiques sur fond de chute des prix du pétrole.
L'indice regroupant toutes les valeurs financières perdait 4,24% vers 18H00 GMT, alors que celui du secteur énergétique lâchait 4,16%.


Les six grandes banques américaines étaient très pénalisées:

  • - Citigroup dévissait de 6,96% à 42,22 dollars
  • - Morgan Stanley de 5,23% à 25,73 dollars
  • - Bank of America (BofA) de 4,87% à 14,26 dollars
  • - Wells Fargo de 4,56% à 48,33 dollars
  • - Goldman Sachs de 4,21% à 154,62 dollars
  • - Seule JPMorgan Chase limitait la casse, avec un recul de 2,92% à 56,50 dollars.

Cette défiance générale était due davantage due à l'augmentation des réserves non juridiques qu'à leur rentabilité, faisait valoir l'analyste Jack Ablin de BMO Private Bank.

On a l'impression qu'elles ont commencé à augmenter les réserves liées au crédit, une première depuis plusieurs années, a-t-il déclaré.

Citigroup et Wells Fargo, respectivement quatrième et troisième banques américaines par actifs, ont passé d'importantes provisions au quatrième trimestre et annoncé une hausse de leurs réserves pour suppléer aux défauts de paiements des compagnies énergétiques.

La veille, JPMorgan Chase, première banque américaine, avait averti qu'elle pourrait encore augmenter ses réserves si le prix du pétrole restait aux alentours de 30 dollars pendant un long moment.

Les cours du pétrole évoluaient vendredi à New York à des niveaux plus vus depuis fin 2003, semblant s'installer sous les 30 dollars le baril.

Outre le pétrole, le contexte ne plaide pas pour les banques: le ralentissement économique en Chine et en Amérique latine, anciens relais de croissance, et la baisse des taux longs aux Etats-Unis font planer des incertitudes supplémentaires sur leur rentabilité.

Les marchés ont par conséquent ignoré les gros bénéfices engrangés par ces banques en 2015: 23,03 milliards de dollars dont 5,71 milliards au quatrième trimestre pour Wells Fargo, 17,24 milliards dont 3,34 milliards pour Citigroup et 24,44 milliards dont 5,43 milliards pour JPMorgan.

Les résultats de BofA, Goldman Sachs et Morgan Stanley sont attendus la semaine prochaine.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fait plonger les banques à Wall Street

Commentaires   

0 #2 Rejean Lapointe 16-01-2016 01:07
Qui mange de la marde ça fait 100 ans qui nous vole
0 #1 Rejean Lapointe 16-01-2016 01:05
Ça fait 100 ans qui nous volé qui mange de la mardi à mon goût. ....


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite