Menu
RSS
A+ A A-

Norvège: recul attendu des investissements pétroliers jusqu'en 2019

prix du petrole norvègeOslo: Les investissements pétroliers en Norvège, un des moteurs de l'économie nationale, devraient reculer jusqu'en 2019, a annoncé jeudi la Direction norvégienne du pétrole.
Après une hausse en 2015 à 1,57 million de barils par jour (Mbj), la production d'or noir du pays devrait elle aussi baisser chaque année jusqu'en 2019, quand elle devrait tomber à 1,38 Mbj. Un léger rebond est attendu en 2020, à 1,40 Mbj.

L'activité demeurera élevée dans les années à venir en dépit de la baisse depuis 2014, a estimé la responsable de la Direction du pétrole, Bente Nyland.

Il est par conséquent important que les compagnies prennent de sages décisions et conservent une perspective de long terme, a-t-elle ajouté.

Confrontées à des coûts jusqu'alors élevés et à la chute du prix du pétrole, les compagnies pétrolières sabrent dans leurs investissements et repoussent ou annulent le développement de certains projets devenus non viables.

Cette baisse, qui s'explique aussi par une nette diminution des coûts, pèse lourdement sur l'économie du pays, dont le produit intérieur brut (PIB) dépend à plus de 20% du secteur pétrolier.

Après avoir atteint le niveau record d'environ 180 milliards de couronnes (18,7 milliards d'euros au cours actuel) en 2013 et 2014, les investissements - hors exploration - ont reculé d'environ 16% en 2015, à près de 150 milliards de couronnes.

Ils devraient continuer de baisser à l'avenir puis s'ensuivra une modeste augmentation à partir de 2019, indique la Direction norvégienne du pétrole, en tablant sur une remontée du baril.

Pour l'année en cours, ils sont estimés à 135 milliards de couronnes.

Le ralentissement du secteur pétrolier a déjà coûté quelque 30.000 emplois au pays scandinave depuis janvier 2014. D'une vigueur longtemps insolente, l'économie norvégienne affiche aujourd'hui le taux de chômage le plus élevé depuis une décennie, à 4,6%.

(c) AFP

Commenter Norvège: recul attendu des investissements pétroliers jusqu'en 2019


Le pétrole en Norvège


lundi 02 octobre 2017

Total, Shell et Statoil s'allient dans le stockage de CO2 en…

Paris: Les géants pétroliers Total, Shell et Statoil ont annoncé lundi avoir signé un accord de partenariat pour développer un premier projet...

vendredi 08 septembre 2017

En Norvège, la difficile désaccoutumance au pétrole

Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège cherche officiellement à réduire sa dépendance au pétrole mais faire une croix...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, tandis que les réserves...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

mercredi 18 octobre 2017 à 13:42

Guinée équatoriale: deux contrats pétroliers signés

Malabo (guinée équatoriale): La Guinée équatoriale a signé mi-octobre deux contrats pétroliers avec des entreprises étrangères, a annoncé mercredi le gouvernement équatoguinéen...

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite