Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York, toujours plombé par la Chine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, sans parvenir à rebondir après un mauvais début d'année, les inquiétudes sur la demande chinoise continuant à s'ajouter à celles sur la surabondance générale.
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février perdait 55 cents à 32,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) après avoir chuté de plus de 10% la semaine précédente, et restait autour des ses plus bas niveaux depuis février 2004.

"On voit réapparaître des inquiétudes sur l'économie", a résumé Gene McGillian, de Tradition Energy. "Encore une fois, la baisse du marché est alimentée par la crainte que la Chine soit vraiment en difficultés."

La Bourse de Shanghai a encore dégringolé de plus de 5%, lundi, après un plongeon la semaine précédente, dans un contexte d'inquiétudes sur la morosité de l'économie chinoise, première importatrice mondiale de pétrole, et de doutes sur l'efficacité des politiques menées par Pékin.

"Les craintes sur l'économie viennent s'ajouter au fait que l'on ne voit aucun signe à travers le monde d'un recul de la production" de pétrole, a continué M. McGillian.

La surabondance générale, qu'elle vienne des Etats-Unis, de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ou de la Russie, avait déjà contribué à déprimer le marché avant le regain de préoccupations sur la Chine.

"A notre avis, un déclin notable de la production américaine de brut n'est plus qu'une question de temps", ont tout de même jugé les experts de Commerzbank, rappelant que le décompte hebdomadaire des puits en activité avait encore baissé de 20 unités la semaine précédente aux Etats-Unis.

Au-delà de la situation réelle du marché du pétrole, les observateurs notaient par ailleurs que la baisse des cours était accentuée par un mouvement massif de retrait des investisseurs, dont les paris sur la hausse des prix sont tombés à leur plus bas niveau depuis 2009 à New York.

"Vu la situation difficile, les investisseurs sont en train de se défaire de leurs investissements dans le pétrole et/ou en train de parier de plus en plus sur une nouvelle baisse des cours", ont conclu les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse à New York, toujours plombé par la Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite