Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit sur un petit rebond un nouvelle année de dégringolade

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont rebondi jeudi à New York, au terme d'une semaine en dents de scie où les investisseurs ont été réticents à enfoncer de nouveaux planchers malgré la confirmation des déséquilibres qui ont fait chuter le marché de plus de 30% en un an.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février a gagné 44 cents à 37,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a gagné 82 cents à 37,28, sur l'Intercontinental Exchange (ICE), se hissant de nouveau au dessus du WTI pour la première fois depuis dix jours.

Sur la semaine le prix du contrat de référence du WTI a baissé de 2,78%, mais il accuse une chute de 30,47% sur l'ensemble de l'année.

Pour ce qui est du rebond de vendredi, "il pourrait juste s'agir d'ajustements de fin d'année, parce que le marché a tellement baissé que les gens veulent se protéger" de risques trop importants pris sur des paris à la baisse, a estimé Andy Lipow, chez Lipow Oil Associates.

Il a noté que les cours avaient subi d'importantes fluctuations durant la semaine, "alors que vraiment les données fondamentales du marché n'ont pas changé".

En fait l'engorgement du marché qui plombe les cours depuis l'été 2014 a été confirmé mercredi par les chiffres du ministère américain de l'Energie (DoE): contrairement aux attentes, les stocks américains de brut, d'essence et de produits distillés ont encore augmenté aux Etats-Unis durant la semaine de Noël, tout comme la production américaine.

"Il n'y a toujours rien de positif pour le marché que nous pourrions voir à l'horizon", a souligné Carl Larry, chez Frost & Sullivan, "aucun sens d'optimisme malheureusement".

Toutefois M. Lipow s'est demandé si les tensions entre Washington et Téhéran qui ont refait surface cette semaine n'auraient pas servi de prétexte au petit rebond de vendredi, alors que le marché attend avec inquiétude le retour du pétrole iranien sur le marché mondial après la levée des sanctions économiques occidentales.

L'Iran a accusé jeudi Washington d'avoir menti en affirmant que des tirs d'essai iraniens avaient été effectués près d'un porte-avions américain dans le détroit d'Ormuz, et des responsables iraniens ont dénoncé les menaces de nouvelles sanctions américaines.

D'autre part les images diffusées en boucle à la télévision d'un gigantesque incendie dans un hôtel de Dubaï pourraient aussi relancer chez certains des inquiétudes de nature géopolitique, a spéculé M. Lipow, faute d'explications données dans l'immédiat sur l'origine du sinistre.

En début d'après midi la société de services pétroliers Baker Hughes a annoncé que le nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis avait reculé de deux unités, sans que cela semble influer sur les cours.

Par ailleurs la société pétrolière ConocoPhillips et son partenaire NuStar Energy, opérateur de d'oléoducs et de terminaux de stockage, ont annoncé vendredi le remplissage d'un premier navire destiné à l'exportation de brut américain depuis la levée de l'interdiction d'exporter ce mois-ci.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit sur un petit rebond un nouvelle année de dégringolade


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite