Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se reprend après son fort repli de lundi

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole amplifiaient leur rebond mardi en fin d'échanges européens, annulant ainsi leurs pertes de la veille, dans un marché se montrant toutefois prudents à la veille de la publication des statistiques hebdomadaires sur les réserves américaines de brut.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 37,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 83 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 76 cents à 37,57 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, qui se sont affichés dans le vert dès le début des échanges européens, ont accru leurs gains à partir de la mi-journée.

Pour Carl Larry, chez Frost & Sullivan, ce rebond est surtout dû à la prudence d'investisseurs hésitant à parier trop sur la baisse des cours mais a toutes les chances de faire long feu et de déboucher sur une clôture en baisse dans un marché restant sous pression.

En outre, M. Larry n'excluait pas que la publication mercredi des stocks de brut aux États-Unis, s'ils s'avéraient en hausse, entraîne de nouveau les cours dans une spirale baissière, alors que les prix du pétrole ont atteint en début de semaine dernière de nouveaux plus bas depuis la mi-2004 pour le Brent et depuis le début 2009 pour le WTI.

L'association professionnelle American Petroleum Institute (API) doit publier mardi une première estimation de l'état des stocks de brut et de produits pétroliers aux États-Unis, avant les chiffres du ministère américain de l'Énergie (DoE) mercredi à 15h30 GMT.

Un recul inattendu et considérable des réserves américaines de brut la semaine dernière avait permis aux cours de brièvement rebondir.

Mais dès lundi, les références européenne et américaine du brut ont effacé la hausse enregistrée en fin de semaine dernière, se repliant chacune de quelque 3% après la publication d'indicateurs inquiétants en Chine et au Japon et la présentation d'un budget saoudien ne laissant entrevoir aucune mesure de soutien pour le marché.

Ryad, premier exportateur mondial de pétrole, a en effet subi un déficit budgétaire record en 2015 sur fond de chute de plus de 60% des prix du brut depuis l'été 2014.

Des mesures d'austérité ont été décidées pour juguler ce déficit, que des analystes mettent sur le compte de la politique saoudienne consistant à laisser chuter les cours de l'or noir pour ne pas risquer de perdre des parts de marché.

Selon Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, cette politique pourrait continuer de faire souffrir Ryad et les autres pays producteurs du Golfe l'an prochain. "Si la combinaison de la levée des interdictions d'exporter du pétrole en Iran et aux États-Unis se traduit par une faiblesse prolongée des cours, les risques géopolitiques dans les pays du Golfe vont augmenter", a-t-il prévenu.

(c) AFP


Commenter Le pétrole se reprend après son fort repli de lundi


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite