Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York dans un marché déprimé par le Japon

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se repliaient lundi à l'ouverture à New York, les investisseurs étant refroidis par un mauvais indicateur asiatique venant relancer des inquiétudes pour la demande.
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février perdait 89 cents à 37,21 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir progressé de près de deux dollars la semaine dernière.

Les investisseurs retrouvant le marché après trois jours de fermeture pour les fêtes de Noël semblaient d'humeur morose.

"Nous avons vu des chiffres très faibles au Japon sur la production industrielle, donc cela met les cours sous pression car cela suscite de nouveau des inquiétudes pour la demande", a déclaré Phil Flynn, chez Price Futures Group.

La production industrielle au Japon a chuté de 1% en novembre sur un mois, selon le ministère de l'Industrie (Meti), un repli deux fois plus marqué que ne l'escomptaient les économistes interrogés par l'agence Bloomberg.

Du côté de l'offre surabondante de pétrole, qui plombe le marché depuis un an et demi, M. Flynn a souligné par ailleurs que les investisseurs attendent toujours avec appréhension l'arrivée sur le marché du pétrole iranien, que doit permettre la levée des sanctions économiques occidentales.

"Il y a beaucoup de questions sur la quantité que l'Iran peut réellement produire, mais cette perspective inquiète tout de même", a-t-il dit.

L'Iran a l'intention d'augmenter sa production d'au moins 500.000 barils par jour (b/j) immédiatement après la levée des sanctions, qui doit intervenir début 2016 dans le cadre de l'accord nucléaire avec les grandes puissances.

Globalement, "aucune information économique majeure n'est attendue cette semaine qui sera courte en raison des fêtes", a déclaré Sanjeev Gupta, de la société EY. La journée était même fériée lundi au Canada et au Royaume-Uni, réduisant encore les volumes d'échanges.

"Les marchés scruteront les chiffres des réserves américaines de pétrole attendus mercredi", a ajouté M. Gupta.

(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York dans un marché déprimé par le Japon


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite