Menu
RSS
A+ A A-

Le patron de Total, Patrick Pouyanné, devient PDG du géant pétrolier

prix du petrole ParisParis: Le directeur général de Total, Patrick Pouyanné, en assumera aussi la présidence en remplacement de Thierry Desmarest, atteint par la limite d'âge, a annoncé le géant pétrolier français à l'issue d'un conseil d'administration, qui a aussi désigné la patronne d'Artémis, Patricia Barbizet, comme administrateur référent.
M. Pouyanné endossera sa nouvelle fonction le 19 décembre, qu'il cumulera avec la direction générale du groupe, dans le contexte difficile de la chute des prix du pétrole.

Sa nomination comme PDG était prévue depuis son arrivée à la tête de Total à la suite du décès accidentel de Christophe de Margerie fin octobre 2014. Après ce choc qui avait ébranlé tout le groupe, les fonctions de président et de directeur général avaient été provisoirement dissociées pour mieux assurer la transition.

Comme annoncé le 22 octobre 2014, Patrick Pouyanné devient ainsi président-directeur général à la suite de la décision du conseil d'administration de réunir les fonctions de président et de directeur général, a indiqué Total dans un communiqué.

Pour de nombreux observateurs, ce polytechnicien et ingénieur des mines de 52 ans est l'homme de la situation face à la dégringolade des cours du brut, qui ont été divisés par plus de deux en un an et évoluent actuellement sous la barre des 40 euros, un plus bas en près de sept ans.

Il a amplifié la stratégie de rigueur initiée par son prédécesseur, en annonçant en septembre un nouveau tour de vis pour réduire les coûts et les investissements de Total, avec l'objectif de préserver le dividende.

Le groupe pétrolier et gazier ne prévoit plus d'investir que 20 à 21 milliards de dollars en 2016, puis 17-19 milliards à partir de 2017, contre 23-24 milliards cette année.

Il entend aussi réduire ses coûts opérationnels de 3 milliards de dollars en 2017, dont un objectif de 1,2 milliard cette année qu'il prévoit de dépasser.

Le nouveau PDG sera aidé dans sa tâche par Patricia Barbizet, nommée sur sa proposition administrateur référent, une fonction nouvelle qui consistera notamment à veiller au bon fonctionnement des organes de gouvernance de la société, a expliqué Total.

Patricia Barbizet, administratrice indépendante de Total depuis 2008, est l'influente directrice générale d'Artémis, la société d'investissement de l'homme d'affaires François Pinault, et également vice-présidente du conseil d'administration du groupe de luxe Kering et PDG de la maison d'enchères Christie's International.

Ancien PDG de Total, revenu à la présidence suite au décès de Christophe de Margerie, Thierry Desmarest aura 70 ans vendredi et restera administrateur jusqu'à la prochaine assemblée générale, le 24 mai 2016.

mpa/fpo/az

TOTAL

KERING



(c) AFP

Commenter Le patron de Total, Patrick Pouyanné, devient PDG du géant pétrolier


La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole: la mer du Nord, où Total se renforce, n'a pas dit son dernier mo…

vendredi 25 août 2017

Paris: Avec l'acquisition du danois Maersk Oil, Total va se renforcer en mer du Nord, un bassin mature qui s'est transformé avec un certain succès ces dernières années pour assurer sa survie malgré la faiblesse des cours du pétrole.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite