Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reste sur son rebond à l'ouverture dans un marché hésitant

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en petite hausse mardi, tentant de prolonger le léger rebond de la veille alors que la banque centrale américaine préparait sa décision sur une éventuelle hausse des taux d'intérêt.
Vers 14h15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en janvier gagnait 55 cents à 36,86 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après s'être affiché en baisse dans les échanges électroniques quelques minutes avant l'ouverture.
L'hésitation correspond à "l'incertitude sur la décision de la Réserve fédérale demain, beaucoup de gens essaient de se prépositionner", a déclaré Mike Dragosits, chez TD Securities.

Selon lui, "le sujet n'est probablement plus de savoir si elle va relever les taux d'intérêt", ce qui ne semble plus faire de doute pour quiconque dans la communauté financière, "mais si elle va se montrer plus positive sur l'économie américaine", ce qui pourrait être de nature à rassurer les investisseurs sur le niveau de la demande en pétrole, alors que le marché croule sous les excédents.

Par ailleurs, M. Dragosits a estimé qu'il était naturel que les cours soient soumis à beaucoup de volatilité, vu leurs niveaux très bas actuels. Ils ont enfoncé la semaine dernière une série de planchers pour arriver au plus bas depuis février 2009.

"En général, le marché pétrolier est soumis à des pressions baissières, mais il y avait quelques rumeurs hier sur l'éventualité d'une réunion d'urgence de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)" pour réagir à cette dégringolade, a dit M. Dragosits, sans toutefois y apporter beaucoup de crédit.

Le mouvement de chute des cours s'est accentué depuis une réunion de l'OPEP le 4 décembre lors de laquelle l'organisation a renoncé à réduire et même à fixer ses objectifs de production, ce qui aurait pu laisser entrevoir un terme à la crise actuelle de surproduction.

De leur côté, les experts de Commerzbank ont estimé que la volatilité des cours s'expliquait par des mouvements contradictoires à ce niveau de cours: "le fait que le pétrole s'échange près de ses plus bas de long terme génère automatiquement une pression à la baisse car de nombreux investisseurs craignent que le recul s'accentue. Toutefois, l'absence de nouveau facteur négatif pour justifier ce glissement suscite une réaction contraire" et donc un rebond, ont-il dit.

La publication mercredi matin des nouveaux chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de produits pétroliers, alors que la très grande douceur de l'automne réduit la consommation de fioul de chauffage, et la décision de la Fed sur les taux d'intérêt le même jour dans l'après-midi étaient perçus comme les prochaines grandes échéances à surveiller.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste sur son rebond à l'ouverture dans un marché hésitant


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite