Menu
RSS

Opep: l'Iran insiste sur son droit d'augmenter sa production de pétrole

prix du petrole vienneVienne: L'Iran n'est pas prêt à accepter des discussions remettant en cause son droit d'augmenter sa production de pétrole, malgré la chute actuelle des cours du brut, a déclaré jeudi à Vienne le ministre iranien du Pétrole.
Nous n'accepterons aucune discussion concernant l'augmentation de la production iranienne après la levée des sanctions (occidentales), a déclaré Bijan Namdar Zanganeh à son arrivée dans la capitale autrichienne, où se tient vendredi la réunion semestrielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

C'est notre droit d'augmenter notre production et personne ne peut nous limiter dans cette voie, a-t-il ajouté, précisant que l'Iran n'accepterait pas que ses collègues de l'Opep fassent pression sur lui pour poursuivre les sanctions à son égard.

Ce n'est pas acceptable, ce n'est pas juste, a-t-il argué. Ce n'est un sujet de discussion avec personne de limiter le niveau de production de l'Iran, a insisté M. Zanganeh.

Le ministre a ainsi répété que l'Iran avait l'intention d'augmenter sa production d'au moins 500.000 barils par jour (mbj) immédiatement après la levée des sanctions occidentales, qui doit intervenir début 2016 dans le cadre de l'accord nucléaire avec les grandes puissances.

M. Zanganeh a ajouté que la production augmenterait ensuite d'un million de barils jour pour atteindre environ 3,8 mbj au total.

Le ministre iranien du Pétrole a également précisé que Téhéran n'avait aucune responsabilité dans la baisse actuelle des cours du pétrole, qui ont perdu plus de 60% de leur valeur depuis la mi-2014.

L'Iran n'a aucune responsabilité dans cette chute. C'est la responsabilité des membres producteurs de l'Opep et des autres qui ont produit plus que le plafond théorique de production du cartel fixé à 30 millions de barils par jour, s'est défendu Bijan Namdar Zanganeh.

Le marché pétrolier, dont les prix ont évolué dernièrement à proximité de leurs plus bas niveaux en six ans et demi, est déprimé par la surabondance d'offre due notamment à l'offensive commerciale de l'Opep, Arabie saoudite en tête, qui inonde le monde d'or noir pour défendre ses parts de marché face aux hydrocarbures de schiste américains, dépassant souvent dans les faits son quota théorique de production.

Selon une estimation de l'agence Bloomberg, les membres de l'Opep ont ainsi pompé 32,12 millions de barils par jour (mbj) en moyenne en novembre.

Il semble que le niveau du pétrole de schiste (américain) n'a pas baissé mais il n'a pas augmenté significativement, a relevé le ministre iranien du Pétrole.

Mais les pays membres de l'Opep ont perdu tellement d'argent et visiblement nous ne pouvons pas changer la situation à court terme, a concédé M. Zaganeh.



(c) AFP

Commenter Opep: l'Iran insiste sur son droit d'augmenter sa production de pétrole

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...

samedi 04 mars 2017

L'Iran "comprend" que Total attende une décision a…

Téhéran: Le gouvernement iranien "comprend" que le groupe pétrolier français Total attende une "décision finale" des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses...

samedi 04 février 2017

Pétrole: l'Iran repousse la date limite de son appel d'offre…

Téhéran: L'Iran a repoussé la date limite de son appel d'offres pour le développement de projets liés aux hydrocarbures, exhortant le géant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

La Production de pétrole dans le monde


jeudi 22 juin 2017

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

mercredi 21 juin 2017

Norvège: la production pétrolière baisse de 5% en mai

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en mai, a annoncé mercredi...

mercredi 14 juin 2017

Pétrole: demande record en 2018 mais la zone non-Opep produi…

Paris: Les pays non-Opep, Etats-Unis en tête, devraient voir la croissance de leur production pétrolière s'accélérer en 2018 à un niveau supérieur...

mardi 13 juin 2017

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

Montréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a...

mardi 13 juin 2017

Canada: production de pétrole en hausse de 32% d'ici 2030

Montréal: La production canadienne de pétrole devrait être de 5,1 millions de barils par jour d'ici 2030, soit 32% de plus que...

mardi 13 juin 2017

Pétrole: le rééquilibrage se poursuit, mais plus lentement (…

Paris: Les stocks mondiaux de pétrole devraient continuer à se dégonfler au second semestre de 2017, signe du rééquilibrage en cours du...

vendredi 26 mai 2017

Face au casse-tête du schiste américain, l'Opep déçoit les m…

Vienne: Des cours du brut qui flanchent et des analystes réservés: la reconduction des limitations de production décidée par l'Opep et ses...

jeudi 25 mai 2017

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas, confiante dans un…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, devraient maintenir jeudi leurs quotas de production de pétrole jusqu'en mars 2018 dans le...

jeudi 25 mai 2017

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas de production sans…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, sont réunis jeudi à Vienne pour reconduire jusqu'en mars 2018 leurs quotas de production...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite