Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse une séance hésitante à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en hausse mardi à New York dans un marché hésitant à la veille de nouveaux chiffres sur les stocks de brut aux Etats-Unis, et trois jours avant une réunion très attendue de l'Opep.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a gagné 20 cents à 41,85 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir oscillé autour de l'équilibre tout au long de la séance.

Le marché est un peu nerveux pour le moment, et instable, mais reste très prudent, a souligné Matt Smith, chez ClipperData, notant qu'il risquait de le rester jusqu'à vendredi.

Vendredi va être une très grosse journée pour le marché du pétrole, a-t-il précisé, en raison de la réunion très attendue de l'Opep, dont on attend de voir si elle semble prête à agir pour remédier à la surproduction qui plombe les cours, et des chiffres mensuels sur l'emploi aux Etats-Unis. Ces chiffres donneront des indications à la fois sur la santé de l'économie américaine et sur la probabilité d'une hausse des taux dans deux semaines, qui viendrait revaloriser le dollar.

En outre la séance de mardi a été soumise a des influences contradictoires.

On a vu des indicateurs économiques meilleurs (en zone euro), et le renforcement de l'euro (face au dollar), mais c'est contré par la peur d'excédents durables, qui pourraient se manifester mercredi dans les chiffres du ministère américain de l'Energie sur les stocks de brut aux Etats-Unis, a résumé Matt Smith.

Les bonnes nouvelles économiques ont tendance à relancer l'optimisme sur la tenue de la demande en pétrole, tandis que tout affaiblissement du dollar, notamment face à l'euro, bénéficie aux acheteurs de brut munis d'autres devises puisque les échanges sont libellés en billets verts.

Mais les investisseurs craignent de découvrir mercredi une nouvelle augmentation des stocks de brut, qui prolongerait une tendance ininterrompue depuis plus de deux mois.

Une première estimation de ces stocks devait être fournie en soirée par l'association professionnelle API (American Petroleum Institute).

Pour ce qui est de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui doit se réunir vendredi à Vienne, le marché est en proie au doute, ne sachant pas si elle va décider de restreindre sa production, afin de faire de la place à la probable augmentation de la production iranienne en 2016, ou pour rééquilibrer le marché et pousser les cours en hausse, a noté pour sa part Tim Evans, chez Citi.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse une séance hésitante à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite