Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole stable dans un marché qui se positionne avant l'Opep

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs se positionnant à quelques jours de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui ne devrait pas abaisser son plafond de production malgré la surabondance d'offre persistante dont souffre le marché.
Vers 17H45 GMT (18H45 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 44,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en repli de 14 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait en revanche 19 cents à 41,90 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, après avoir terminé dans le rouge la semaine dernière, se sont affichés en hausse la majeure partie de la séance, à la faveur d'achats à bon compte avant l'Opep, avant de tenter de se stabiliser.

Les investisseurs tentaient en effet de tirer profit de la volatilité du marché à l'approche de la réunion semestrielle du cartel vendredi à Vienne.

Les investisseurs prennent position dans la perspective de l'Opep bien qu'il y ait bien peu de chances que l'Arabie saoudite accepte une baisse de la production pour faire remonter les prix. Nous sommes dans un pur mouvement de spéculation, notait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, soulignant que ce mouvement pourrait encore se répéter pendant plusieurs séances.

De leur côté, Michael Van Dulken et Augustin Eden, analystes chez CMC Markets, faisaient remarquer que même si l'Arabie saoudite est confrontée aux pressions accrues d'autres membres du cartel estimant que sa politique de production tous azimuts s'est heurtée à la résistance des producteurs hors-Opep, elle n'allait vraisemblablement pas amender sa stratégie destinée à maintenir ses parts de marché.

L'offensive commerciale du cartel, Arabie saoudite en tête, a en effet largement contribué à la déprime des cours depuis un an et demi, l'Opep s'abstenant d'abaisser ses objectifs de production et les dépassant même nettement dans les faits.

A moins d'une surprise à Vienne, il est peu probable que les prix augmentent significativement dans les mois à venir. Il faudra toutefois surveiller de près les discussions qui auront lieu à propos de la production iranienne qui est l'enjeu majeur de cette réunion de mon point de vue, relevait M. Dembik.

L'arrivée de l'Iran, à la faveur de la levée des sanctions occidentales prévue en janvier, dans un marché qui croule déjà sous l'excès d'offre, n'est pas de bon augure pour les cours du brut, qui ont perdu plus de 60% de leur valeur depuis juin 2014.

La production pétrolière de l'Iran est actuellement de 2,8 millions de barils par jour (mbj) et, si les sanctions sont effectivement levées comme prévu, sa capacité devrait augmenter de 1 mbj d'ici à fin 2016.



(c) AFP

Commenter Le pétrole stable dans un marché qui se positionne avant l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite