Menu
RSS
A+ A A-

Koweït: le ministre du Pétrole perd son portefeuille

prix du petrole koweïtKoweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Ali al-Omair, en brouille avec des responsables du secteur de l'énergie, a perdu dimanche son portefeuille, à quelques jours d'un sommet de l'OPEP.
Le ministre des Finances Anas al-Saleh a été nommé ministre du Pétrole par intérim, selon un décret de l'émir publié par l'agence officielle Kuna, tandis que Ali al-Omair a été nommé ministre des Travaux publics dans le cadre d'un léger remaniement ministériel, décidé par l'émir.

M. Omair, qui est également député et ministre d'Etat pour les Affaires parlementaires, avait été nommé ministre du Pétrole en janvier 2014 et avait entretenu des rapports difficiles avec les patrons des grandes compagnies pétrolières publiques de l'émirat.

Début novembre, le PDG de la Kuwait Petroleum Corp. (KPC), Nizar al-Adasani, avait contesté des nominations décidées par M. Omair à la tête de deux filiales de sa compagnie.

Il avait alors estimé dans une lettre que ces décisions ne relevaient pas de la compétence du ministre, affirmant que ce genre de nomination relevait du Conseil suprême du pétrole et du Conseil d'administration de la KPC.

En outre, la démission présentée en septembre par le ministre de l'Electricité, de l'Eau et des Travaux publics, Ahmed al-Jassar, a été acceptée, a ajouté l'agence. L'intérim à ce poste est assuré par le ministre d'Etat pour les Affaires du gouvernement, cheikh Mohamed Abdallah Al-Sabah.

Le ministre Ahmed al-Jassar avait démissionné en septembre après avoir été condamné, en même temps que quatre hauts responsables et onze anciens responsables, à deux ans de prison et une amende équivalente à 66.000 dollars (58.700 euros) chacun.

Ils avaient été laissés en liberté contre une caution individuelle équivalente à 3.300 dollars (2.900 euros).

M. Jassar devait être auditionné mardi au Parlement pour de présumés abus financiers et administratifs en rapport avec l'attribution d'un contrat de 4,3 milliards de dollars pour une extension de l'aéroport de Koweït.

Le Koweït produit 2,8 millions de barils par jour de pétrole et détient quelque 7% des réserves mondiales de brut. Ses recettes pétrolières assurent plus de 90% de ses revenus.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) doit se réunir vendredi prochain à Vienne pour étudier les appels de certains de ses membres à une réduction de la production en vue de soutenir les cours du brut. Le Koweït a refusé de dire s'il était favorable à une réduction de l'offre.

Le gouvernement koweïtien, formé de 16 membres, a été formé après les élections législatives de juillet 2013.



(c) AFP

Commenter Koweït: le ministre du Pétrole perd son portefeuille


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite