Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ploie sous une offre surabondante dans un marché prudent avant l'Opep

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché focalisant de nouveau son attention sur les problèmes d'offre surabondante d'or noir alors que les tensions géopolitiques se modéraient.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 44,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en repli de 53 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,02 dollar à 42,02 dollars.

Les cours du pétrole ont effacé une partie des gains enregistrés au début de la semaine, observaient les analystes de Commerzbank, pour qui les inquiétudes géopolitiques se sont quelque peu calmées.

La France et la Russie ont décidé jeudi de coordonner leurs frappes aériennes en Syrie contre les jihadistes de l'État islamique (EI), à l'issue d'une entretien à Moscou entre le président russe Vladimir Poutine et le président français François Hollande.

La rencontre entre les deux hommes est intervenue au moment où la Russie et la Turquie traversent une grave crise après le crash mardi d'un bombardier russe abattu par la Turquie, pays de l'Otan et membre de la coalition anti-EI, ayant provoqué de vives tensions entre les deux pays.

L'incident a un temps fait craindre une dégradation de l'approvisionnement d'or noir car le pétrole en provenance de Russie transite notamment par le détroit turc du Bosphore avant d'atteindre la Méditerranée et avait ainsi permis aux cours de nettement rebondir mardi.

Ainsi, les opérateurs sur les marchés se concentrent à nouveau sur la surabondance de l'offre, qui devrait rester en place pendant une grande partie de l'année 2016 et se traduire par de nouvelles hausses de réserves, commentaient les experts de Commerzbank.

Depuis deux mois, les stocks américains de brut s'étoffent en continu, même si leur progression a quelque peu freiné la semaine dernière, avec une hausse d'un million de barils.

De plus, la météo n'aide pas actuellement: les températures prévues pour les prochains jours (en Europe de l'Ouest) sont plus douces que de saison, ce qui devrait se traduire par de nouvelles hausses des réserves du fait d'une demande de fioul de chauffage basse et les États-Unis sont dans une situation équivalente, prévenait-on chez Commerzbank.

Par ailleurs, il faudrait être bien courageux pour rester acheteur sur le pétrole avant une réunion de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) au cours de laquelle ses membres devraient décider d'un maintien inchangé de ses quotas de production, relevait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Le cartel tient sa prochaine réunion le 4 décembre à Vienne.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ploie sous une offre surabondante dans un marché prudent avant l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite