Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché centré sur l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, dans un marché qui tentait d'évaluer les chances d'un assouplissement de l'attitude de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) face à l'excès d'offre.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, perdait 57 cents à 41,33 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Néanmoins, ce prix est plus élevé que celui auquel le précédent contrat avait achevé la semaine dernière, à moins de 41 dollars, d'autant que le marché s'est nettement redressé lundi en début de séance, par rapport aux échanges électroniques d'avant l'ouverture.

L'Arabie saoudite a exprimé sa volonté de coopération et cela relance vraiment le marché, a mis en avant Carl Larry, de Frost & Sullivan.

L'Arabie saoudite, membre dominant de l'Opep, s'est dit prête à coopérer avec les autres producteurs, y compris hors du cartel, pour garantir la stabilité des prix, qui n'arrivent pas à se remettre de leur effondrement d'il y a un an et se trouvent depuis le début du mois proches de leurs plus bas niveaux depuis six ans et demi.

Je ne sais pas s'ils veulent vraiment coopérer (mais) ils vont être obligés de faire quelque chose, vu le poids de plus en plus lourd que fait peser le bas niveau du marché pétrolier sur le budget saoudien, a estimé M. Larry.

Les investisseurs sont particulièrement attentifs à toute déclaration de Ryad et d'autres grands producteurs du cartel, à l'approche de la réunion semestrielle de l'Opep, le 4 décembre.

Vu la faiblesse persistante des cours, la pression s'accroît sur l'Opep, notamment pour relever son plafond de production, actuellement fixé à 30 millions de barils par jour (mbj), ont rapporté les experts de Commerzbank.

Dans la perspective de cette réunion, l'Iran et le Venezuela essayent de faire pression sur les autres pays membres de l'Opep, afin que les prix ne tombent pas plus bas, ont-ils précisé, soulignant que Téhéran avait réitéré son intention de relever sa production dans le sillage de la levée des sanctions occidentales à son encontre.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché centré sur l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite