Menu
RSS
A+ A A-

En plus du pétrole, l'AIE veut élargir son mandat au gaz

prix du petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE), bras énergétique des pays développés de l'OCDE, a dit mercredi vouloir s'ouvrir davantage aux économies émergentes et élargir au gaz, et plus seulement au pétrole, son mandat visant à garantir la sécurité énergétique de ses 29 pays membres.
Le directeur exécutif (Fatih Birol) a proposé d'élargir le mandat principal de l'AIE en matière de sécurité énergétique, dans le cadre de sa volonté de moderniser l'organisation, a annoncé celle-ci à l'issue d'une réunion ministérielle de deux jours de ses membres et de neuf pays partenaires (dont la Chine, le Brésil et l'Inde).

Il s'agit notamment de tenir compte de l'évolution continue des marchés pétroliers mondiaux mais aussi du rôle grandissant du gaz naturel liquéfié (GNL) dans le commerce énergétique mondial, a-t-elle précisé dans un communiqué.

L'AIE va désormais de plus en plus travailler à la coordination des aspects liés à la sécurité mondiale du gaz, a confirmé M. Birol lors d'une conférence de presse.

Comptant dans ses rangs la France, les Etats-Unis ou le Japon, l'AIE a été créée en 1974 après le premier choc pétrolier, initialement pour coordonner une réponse collective de ses membres en cas de ruptures d'approvisionnement sur le marché pétrolier.

L'organisation, qui est depuis devenue une référence mondiale dans le domaine énergétique et contribue à la coordination des politiques énergétiques nationales, leur impose notamment de détenir des stocks stratégiques permettant de couvrir l'équivalent de 90 jours d'importations pétrolières.

Les ministres ont demandé au secrétariat de l'AIE d'examiner les options potentielles pour élargir les mécanismes collectifs de sécurité pétrolières et d'en faire rapport à la réunion ministérielle de l'AIE de 2017, selon un compte-rendu fourni par le secrétaire américain à l'Energie, Ernest Moniz, qui a présidé la rencontre.

L'AIE a aussi dit vouloir s'ouvrir davantage aux économies émergentes, deux jours après la volonté exprimée par le Mexique de rejoindre les rangs du cette organisation qui représente principalement des pays importateurs de pétrole. Elle souhaite aussi devenir un acteur de référence en matière de technologies énergétiques propres et d'efficacité énergétique.

Enfin, l'AIE a exprimé sa solidarité avec la France après les attentats qui ont ensanglanté sa capitale vendredi et publié une déclaration appelant à la réussite de la conférence mondiale sur le climat (COP21) qui s'ouvrira à Paris le 30 novembre.



(c) AFP

Commenter En plus du pétrole, l'AIE veut élargir son mandat au gaz


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite