Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit, aidé par des achats à bon compte et les chiffres de l'API

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse mercredi en cours d'échanges européens, sur fond d'achats à bon compte et après une première estimation jugée encourageante de l'état des stocks américains de brut, dont les chiffres officiels sont attendus plus tard dans la journée.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 44,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 89 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre gagnait 61 cents à 41,28 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, après avoir annulé mardi quasiment la totalité des gains enregistrés la veille, tentaient de se reprendre dans un marché à la recherche de bonnes affaires et encouragé par les chiffres de l'association américaine American Petroleum Institute (API), qui a fait état d'une baisse des réserves américaines de brut.

On s'attend à une augmentation des réserves de brut quand les statistiques (officielles) des stocks seront publiées (ce mercredi), mais avec les prix qui se sont approchés de seuils techniques cette semaine, les acheteurs ont été actifs sur le marché, ce qui a un peu soutenu le pétrole ce mercredi matin, malgré les pressions ajoutées par un dollar (fort), soulignait Michael van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

Selon l'analyste néanmoins, si les raisons d'acheter ont en effet été presque entièrement dues à des facteurs techniques, un tel rebond devrait être de courte durée.

Le postulat de base reste le même: les prix du pétrole vont rester bas pour le reste de cette année et pendant une bonne partie de l'année prochaine, notait M. Van Dulken.

Le ministère américain de l'Énergie (DoE) doit publier à 15H30 GMT son relevé hebdomadaire des stocks de pétrole aux États-Unis, après que l'API en a donné sa propre estimation mardi soir.

De leur côté, les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendent, selon des prévisions médianes, à une hausse des stocks de brut de 2 millions de barils lors de la semaine achevée le 13 novembre.

Toujours selon ces experts, les réserves d'essence auraient pour leur part baissé de 500.000 barils la semaine dernière, tout comme les stocks de produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène, etc.).

Les chiffres hebdomadaires des stocks américains de l'API qui ont été publiés après la clôture des marchés (mardi) n'ont pas confirmé les attentes d'une augmentation des réserves de brut de 2 millions de barils (aux États-Unis), relevaient pour leur part David Hufton et Stephen Brennock, analystes chez PVM.

Selon les estimations de l'API, le brut a décliné de 480.000 barils, les produits distillés de 1,5 million de barils tandis que les stocks d'essence ont gagné 240.000 barils, ajoutaient-ils.

De son côté, Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque estimait que les pressions baissières continuent de peser sur les cours du brut, à la faveur notamment du renforcement du dollar.

L'euro est passé hier sous les 1,07 dollar pour revenir sur des niveaux d'avril 2015, relevait M. Dembik, pesant sur les achats de brut car les détenteurs d'autres devises que le dollar, dans lequel sont libellés les échanges de pétrole, sont pénalisés par un billet vert vigoureux.

La monnaie unique européenne a atteint mardi 1,0631 dollar, soit son niveau le plus faible en sept mois, dans le sillage de la publication d'une accélération de l'inflation aux États-Unis en octobre, ce qui a renforcé les attentes d'une hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) dès le mois prochain.



(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, aidé par des achats à bon compte et les chiffres de l'API


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite