Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole proche de l'équilibre à New York à l'ouverture

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse minime lundi à New York, les investisseurs hésitant à prendre des positions affirmées vu les incertitudes géopolitiques après les attentats de Paris.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre cédait 10 cents à 40,64 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après de tout premiers échanges dans le vert.

"Je ne suis pas sûr que le marché suive vraiment une direction cette semaine, ou en tous cas aujourd'hui, à cause des choses en suspens avec la France et le groupe de l'Etat islamique", a déclaré Carl Larry, chez Frost & Sullivan.

Vendredi, des attaques revendiquées par l'organisation État islamique (EI) ont fait au moins 129 morts et 352 blessés dans une salle de spectacle, plusieurs bars et restaurants parisiens ainsi qu'au Stade de France, les attentats les plus sanglants de l'histoire de la France.

En représailles, Paris a bombardé massivement dimanche le fief de l'EI à Raqa, dans le nord de la Syrie, détruisant un poste de commandement et un camp d'entraînement, selon le ministère de la Défense.

"Beaucoup de gens pensent que cela devrait pousser à la hausse, mais certains pensent que cela ne va pas beaucoup jouer parce que le marché souffre tellement d'excédents", a ajouté M. Larry, estimant que "les gens attendent de voir ce qui va se passer, s'il y a une autre menace terroriste ou s'il y a des actions menées par la France, ou l'Onu ou les Etats-Unis avec d'autres pays contre l'Etat islamique".

Dans un premier temps "les risques d'incertitude et les risques géopolitiques se sont traduits par un rebond des prix du pétrole (ce lundi matin)", a noté Brenda Kelly, analyste chez London Capital Group, mais l'hésitation était manifeste.

"Face au regain de tensions au Moyen-Orient, certains opérateurs se placent pour tenter un rebond spéculatif après la forte chute en près d'une semaine des cours du pétrole", a expliqué Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Les cours du Brent et du WTI ont fortement décliné la semaine dernière, perdant quelque 8% dans le sillage de nouvelles statistiques et rapports (de l'Agence internationale de l'Énergie (AIE), du département américain de l'Énergie (DoE) et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)) confirmant la surabondance persistante de l'offre d'or noir sur le marché.

"L'AIE considère que le marché du pétrole est amplement approvisionné. Malgré une augmentation de la demande de près de 2 millions de barils par jour, les stocks de pétrole des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont gonflé jusqu'à un niveau record de près de 3 milliards de barils à la fin du mois de septembre", rappelaient les analystes de Commerzbank.

Selon eux, les réserves de pétrole sont susceptibles de continuer à augmenter l'an prochain, ce qui exclut toute hausse de prix notable pour le moment.


(c) AFP

Commenter Le pétrole proche de l'équilibre à New York à l'ouverture


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite