Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit timidement sur fond d'inquiétudes géopolitiques après les attentats de Paris

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient légèrement à la hausse lundi en cours d'échanges européens, sur fond d'incertitudes géopolitiques grandissantes après les attentats de Paris.
Vers 11H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 44,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 45 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre prenait 68 cents à 41,42 dollars.

Les risques d'incertitude et les risques géopolitiques se sont traduits par un rebond des prix du pétrole (ce lundi matin), commentait Brenda Kelly, analyste chez London Capital Group.

Vendredi, des attaques revendiquées par l'organisation État islamique (EI) ont fait au moins 129 morts et 352 blessés dans une salle de spectacle, plusieurs bars et restaurants parisiens ainsi qu'au Stade de France, les attentats les plus sanglants de l'histoire de la France.

En représailles, Paris a bombardé massivement dimanche le fief de l'EI à Raqa, dans le nord de la Syrie, détruisant un poste de commandement et un camp d'entraînement, selon le ministère de la Défense.

Plus de vingt bombes ont été larguées pour affaiblir Daech (acronyme arabe du groupe État islamique, ndlr), ce qui a pour conséquence immédiate de faire rebondir les cours du brut ce matin (en Europe), notait pour sa part Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Face à ce regain de tensions au Moyen-Orient, certains opérateurs se placent pour tenter un rebond spéculatif après cette forte chute en près d'une semaine des cours du pétrole, ajoutait-il.

Pour Angus Nicholson, analyste chez IG, même si les mouvements de prix du pétrole ont été relativement limités (lundi au début des échanges en Asie), les cours sont susceptibles de repartir à la hausse avec la probabilité d'une intervention occidentale sur le sol syrien qui augmente.

Les cours du Brent et du WTI ont fortement décliné la semaine dernière, perdant quelque 8% dans le sillage de nouvelles statistiques et rapports (de l'Agence internationale de l'Énergie (AIE), du département américain de l'Énergie (DoE) et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)) confirmant la surabondance persistante de l'offre d'or noir sur le marché.

L'AIE considère que le marché du pétrole est amplement approvisionné. Malgré une augmentation de la demande de près de 2 millions de barils par jour, les stocks de pétrole des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont gonflé jusqu'à un niveau record de près de 3 milliards de barils à la fin du mois de septembre, rappelaient les analystes de Commerzbank.

Selon eux, les réserves de pétrole sont susceptibles de continuer à augmenter l'an prochain, ce qui exclut toute hausse de prix notables pour l'instant.



(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit timidement sur fond d'inquiétudes géopolitiques après les attentats de Paris


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite