Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, dans un marché pessimiste avant les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur l'offre aux Etats-Unis, et après un rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre perdait 1,02 dollar à 41,91 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà cédé plus d'un dollar la veille.

Si l'on est sous pression, c'est manifestement parce que l'on attend aujourd'hui des chiffres importants sur les stocks aux Etats-Unis, a jugé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Le département américain de l'Energie publiera à 16H00 GMT son rapport hebdomadaire sur l'état de l'offre américaine, au sujet duquel le marché a déjà été encouragé au pessimisme mercredi.

La fédération professionnelle Americain Petroleum Institute (API) avait en effet fait état d'une hausse de plus de six millions de barils des stocks de brut, nettement plus importante que prévu, pour la semaine achevée au 6 novembre.

De leur côté, les experts interrogés par l'agence Bloomberg se montrent plus optimistes en ne prévoyant une hausse de 1,3 million de barils de ces réserves.

On peut largement penser que l'on dépassera les attentes d'une hausse d'un million de barils, a néanmoins estimé M. Yawger.

Théoriquement, on pourrait battre un record aujourd'hui, les stocks n'étant actuellement qu'à huit millions de barils de leur niveau historiquement le plus élevé, a-t-il prévenu. Donc, c'est le pessimisme qui domine.

Sur un plan plus favorable, les experts de Bloomberg estiment que les réserves d'essence ont baissé de 1 million de barils la semaine dernière, tout comme les stocks de produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène, etc.).

Le marché reste dans l'ensemble déprimé par le niveau élevé de l'offre, aux Etats-Unis, en Russie et dans l'Opep, qui n'a guère soutenu le moral des investisseurs en publiant jeudi son rapport mensuel.

A trois semaines de sa prochaine réunion, le cartel, qui contribue à la déprime des cours en s'abstenant depuis un an d'abaisser son plafond théorique de production, a maintenu inchangées par rapport au mois précédent ses prévisions de demande et d'offre de brut pour 2015 et 2016.

De plus, des responsable saoudiens et koweïtiens ont tenus des propos qui ne laissent pas présager de changement de l'actuelle stratégie de l'Opep, c'est-à-dire la défense de ses parts de marchés quand bien même cela supposerait d'accepter de bas prix, ont conclu les experts de Commerzbank.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York avant les stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 octobre 2017 à 06:56

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, toujours influencés par les incertitudes dans la région pétrolière...

lundi 23 octobre 2017 à 21:08

Le pétrole hésite sous l'effet des incertitudes en Irak et d…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en ordre dispersé lundi, influencé par la poursuite...

lundi 23 octobre 2017 à 18:19

Le pétrole recule en Europe, pénalisé par le dollar fort

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que le dollar remontait dans un marché toujours très attentif...

lundi 23 octobre 2017 à 16:48

France: les prix des carburants ont encore reculé la semaine…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 23 octobre 2017 à 15:44

Le pétrole monte sous l'influence de l'Irak et du forage amé…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, influencé par des statistiques sur le...

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite