Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en légère hausse dans un marché qui navigue à vue

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole rebondissaient légèrement mardi en fin d'échanges européens, après quatre jours consécutifs dans le rouge, le marché peinant à trouver une direction dans un contexte d'offre toujours excédentaire.
Vers 17H30 GMT (18H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 47,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 44 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 73 cents à 44,60 dollars.

Les cours du brut tentaient de se reprendre mardi. Pour Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com, après les quatre jours de pertes qu'ils viennent d'enregistrer, il ne serait pas surprenant que les cours se stabilisent à leur niveau actuel même si, a-t-il souligné, "il est à ce stade trop tôt pour dire si le rebond va se matérialiser en un mouvement d'achats".

"En effet, la tendance continue à demeurer baissière sur le marché pétrolier, l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) ayant suggéré mardi dans son rapport annuel scruté de près que les prix du pétrole ne retrouveraient pas le niveau de 80 dollars le baril avant 2020", notait M. Razaqzada.

L'AIE, basée à Paris et liée à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), a en effet estimé dans son rapport annuel mardi que le marché pétrolier devrait attendre cette date pour se rééquilibrer, tout en n'excluant pas qu'il subisse une période prolongée de prix bas.

Toutefois parmi les raisons d'espérer une reprise des cours, l'AIE s'attend à une nouvelle diminution des investissements l'an prochain, ce qui devrait faire baisser fortement la production des pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), observait Fawad Razaqzada.

De son côté, Christopher Dembik, analyste chez saxo Banque, estimait néanmoins que les investisseurs avaient été peu réceptifs au rapport de l'AIE anticipant que les prix du brut allaient rester bas pendant encore au moins cinq ans.

"Ce n'est en rien une surprise. Le pétrole évolue en fonction de supercycles d'une durée comprise entre 30 ans et 50 ans. Depuis 2011, le baril se trouve dans un mouvement baissier qui, d'après les analyses historiques, a toutes les chances de perdurer au moins jusqu'en 2020 voire même légèrement au-delà", indiquait-il.

Le niveau excessif de l'offre de pétrole sur le marché, que ce soit aux États-Unis, dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou en Russie, a largement contribué à faire chuter les prix depuis l'été 2014.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en légère hausse dans un marché qui navigue à vue


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite