Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tente de se stabiliser à l'ouverture à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère baisse mardi à New York, essayant sans grand succès de se reprendre après près d'une semaine de baisse, face à une offre toujours excessive.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, qui a cédé près de quatre dollars lors des quatre précédentes séances, perdait six cents à 43,81 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché semble hésiter après avoir mal fini la séance d'hier en accélérant sa baisse, a résumé Bart Melek, TD Securities, estimant que certains investisseurs considèrent que le marché est allé un peu trop bas.

Cela ne suffit pas à relancer les cours, face à une actualité toujours peu engageante, dominée mardi par un rapport mitigé de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), basée à Paris et liée à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Selon l'agence, le marché pétrolier devrait attendre 2020 pour se rééquilibrer autour de 80 dollars, mais il n'est pas exclu de subir une période prolongée de prix bas.

Toutefois parmi les raisons d'espérer une reprise des cours, l'AIE s'attend à une nouvelle diminution des investissements l'an prochain, ont souligné les experts de Commerzbank.

Depuis 25 ans, on n'a jamais connu deux années successive de baisse des investissements, ont-ils précisé. L'AIE compte là-dessus pour avoir un impact sur l'offre de pétrole lors des prochaines années.

Le niveau excessif de l'offre, que ce soit aux Etats-Unis, dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou en Russie, a largement contribué à faire chuter les prix depuis l'été 2014.

Même s'il y a une réunion de l'Opep en décembre, les récentes informations faisant état d'une hausse de la production en Russie et en Arabie saoudite invalident les attentes d'une baisse de la production avant la fin de l'année, a pour l'heure prévenu Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.


(c) AFP

Commenter Le pétrole tente de se stabiliser à l'ouverture à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite