Menu
RSS
A+ A A-

Le marché du pétrole pourrait trouver un nouvel équilibre en 2020, prédit l'AIE

prix du petrole ParisParis: Le marché pétrolier devrait progressivement se rééquilibrer autour de 80 dollars le baril à l'horizon 2020 grâce à une offre moins abondante, a prédit mardi l'Agence internationale de l'énergie, qui n'exclut toutefois pas la possibilité d'une période prolongée de prix bas qui accroîtrait la dépendance aux pays du Moyen-Orient.
Le processus d'ajustement du marché pétrolier se fait rarement en douceur, mais dans notre scénario central, le marché se rééquilibrera à 80 dollars le baril en 2020, avec une poursuite de la hausse des prix par la suite, écrit l'AIE dans sa grande étude prospective annuelle.

Les prix du pétrole ont été réduits par plus de moitié depuis mi-2014 et évoluent actuellement sous la barre des 50 dollars le baril, pénalisés notamment par l'offensive commerciale de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), Arabie saoudite en tête, qui inonde le marché d'or noir pour contrer l'essor des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis.

Mais cette dégringolade des cours porte en elle les germes d'un rééquilibrage du marché, en encourageant la demande et en réduisant la production future, du fait des coupes opérées par les compagnies pétrolières dans leurs dépenses d'exploration-production, a souligné le bras énergétique des pays développés de l'OCDE.

En conséquence, la production des pays non membres de l'Opep atteindra un pic avant 2020, avec un peu plus de 55 millions de barils par jour, tandis que celle du cartel pétrolier devrait être tirée par l'Iran et l'Irak.

La demande augmentera quant à elle de 900.000 barils par jour en moyenne chaque année jusqu'en 2020, et elle atteindra 103,5 millions de barils par jour (mbj) 20 ans plus tard, contre 92,7 mbj en 2014.

Mais l'agence n'exclut pas totalement le scénario d'une faiblesse durable des prix qui continueraient à évoluer autour de 50 dollars le baril jusqu'en 2020, avant de remonter progressivement jusqu'à 85 dollars en 2040, dans l'hypothèse d'une croissance économique mondiale peu vigoureuse, d'une production de schiste américain résistante et d'un maintien par l'Opep de sa stratégie.

Contrairement aux apparences, cette situation ne profiterait pas nécessairement aux consommateurs, a-t-elle mis en garde: les bénéfices économiques sont contrebalancés par une dépendance croissante du Moyen-Orient pour les importations de brut et par le risque d'un brusque rebond des prix si les investissements continuent à s'amenuiser.

Cela constituerait une menace pour la sécurité énergétique et porterait un coup aux efforts d'économie d'énergie nécessaires à la réalisation de la transition énergétique, dans un monde confronté au défi du changement climatique, a prévenu l'AIE.



(c) AFP

Commenter Le marché du pétrole pourrait trouver un nouvel équilibre en 2020, prédit l'AIE

Commentaires   

0 #1 OLIVEIRA 10-11-2015 14:17
Dans 4 ans, donc vers 2020, on va trouver le Brésil qui veut devenir un grand pays exportateur de pétrole, grace à la découverte, d'une réserve de quelques milliards de barils de pétrole; et aussi l'Iran que veut dans les années à venir passer de 400.000 barils jour à 3.000.000 barils jour.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 février 2017 à 20:52

Le pétrole se replie sur un marché qui reste hésitant

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi, poursuivant des mouvements hésitants sur un marché qui peine toujours à se...

mercredi 22 février 2017 à 18:16

Le pétrole recule, la crainte d'une surabondance de l'offre …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille, le marché ne se défaisant...

mercredi 22 février 2017 à 15:14

Le pétrole baisse à New York, sans grande actualité

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sans nouvel élément pour relancer un marché toujours...

mercredi 22 février 2017 à 14:14

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de l…

Londres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs...

mercredi 22 février 2017 à 12:33

Le pétrole baisse un peu au lendemain d'une forte hausse

Londres: Les prix du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en cours d'échanges européens, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après une forte...

mercredi 22 février 2017 à 04:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en Asie, portés par des propos jugés encourageants de l'Opep sur la limitation...

mardi 21 février 2017 à 20:52

Le pétrole au plus haut depuis le début de l'année à New Yor…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini mardi au plus haut depuis le début de l'année à New York, profitant...

mardi 21 février 2017 à 18:08

Le pétrole grimpe, porté par un regain d'optimisme

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en fin d'échanges européens, portés par un regain d'optimisme des investisseurs sur la capacité de...

mardi 21 février 2017 à 17:14

Libye: Rosneft signe avec la compagnie nationale pour invest…

Londres: La compagnie d'Etat libyenne NOC a annoncé mardi avoir signé un accord de coopération avec Rosneft, en vue d'investissements du géant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite