Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse après les bons chiffres de l'emploi aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, après la publication d'excellents chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis faisant craindre un relèvement prochain des taux d'intérêt aux Etats-Unis, qui renforcerait le dollar et rendrait les échanges plus onéreux.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre s'affichait à 44,79 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les créations d'emploi ayant rebondi bien au-delà des attentes des économistes en octobre aux Etats-Unis, de très nombreux investisseurs y ont vu un encouragement pour que la Réserve fédérale redresse ses taux d'intérêt le mois prochain.

Ces attentes se sont spectaculairement illustrées dans un bond du dollar face aux autres devises, en particulier l'euro, à partir de 13h30 GMT.

Or tout renforcement du dollar pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises, ce qui pèse sur les cours de pétrole, qui s'affichaient encore en hausse juste avant la publication des chiffres américains.

Nous allons voir aujourd'hui cette corrélation inversée entre le dollar et le prix du pétrole, a dit John Kilduff, chez Again Capital.

Par ailleurs M. Kilduff a estimé que la perspective renforcée d'une hausse des taux d'intérêt pèserait également sur les marchés des actions: cela va être une journée où on évite la prise de risque, ce qui mettra également le pétrole sous pression, a-t-il dit, évoquant une réorganisation des choix d'investissements qui pénalisera les matières premières.

Enfin M. Kilduff a noté que maintenant que le WTI était repassé sous le seuil pivot de 45 dollars le baril, des investisseurs pariant sur la baisse des cours pourraient trouver une nouvelle motivation.

Les cours du brut restaient en outre lestés par une surabondance persistante d'offre, empêchant tout rebond durable des prix.

Un renforcement du dollar n'est pas une bonne nouvelle pour les prix du pétrole, pas plus que ne l'est l'annonce que la production en mer du Nord va atteindre quasiment un plus haut en deux ans, à 2,05 millions de barils en décembre, relevait David Hufton, chez PVM, rappelant par ailleurs que la production russe s'était établie à un record de 10,78 millions de barils par jour en octobre.

La chute des prix est censée décourager plutôt qu'encourager la production mais c'est l'inverse qui se produit à court terme, les producteurs se ruant pour engranger des recettes en poussant les unités de production à leurs limites, a fait valoir David Hufton.


(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse après les bons chiffres de l'emploi aux USA

Commentaires   

+2 #1 Fred 06-11-2015 15:03
Je ne sais pas comment les analystes pensent, ils disent que les prix sont au bas niveau crainte que l'économie en USA et en chine sont en baisse mais d'excellents chiffres sur l'emploi (271,000 offres d'emploi) prouve l'inverse ce qui peut diriger l'explication vers d'autres facteurs n'ont liées a l'économie.


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite