Menu
RSS

Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi comme attendu avoir plongé dans le rouge au troisième trimestre en raison de dépréciations liées à la baisse des cours du pétrole, avec un résultat toutefois moins défavorable que prévu par les analystes.
Le groupe, qui exploite toute la chaîne pétrolière de la prospection à la distribution, a enregistré un déficit net de 477 millions d'euros, contre un bénéfice net de 344 millions un an plus tôt. Les analystes tablaient sur plus de 600 millions de pertes.

Ce résultat prend en compte une dépréciation d'actifs de 1 milliard d'euros annoncée mi-octobre et justifiée par le bas niveau persistant des prix pétroliers, qui affecte également ses concurrents.

Hors effets exceptionnels, le groupe enregistre un bénéfice net de 367 millions d'euros, en hausse de 31% sur un an.

OMV souligne notamment bénéficier d'une hausse de 83% de son résultat opérationnel hors effets exceptionnels et hors effets de stocks en aval (raffinerie et distribution), à 402 millions d'euros.

Au troisième trimestre, les résultats de OMV ont continué de bénéficier du modèle intégré du groupe dans un contexte de prix bas, s'est félicité le nouveau PDG d'OMV, l'Allemand Rainer Seele, dans un communiqué.

La Bourse de Vienne a salué ces résultats, l'action OMV progressant de 1,12% à 25,83 euros vers 9H30 GMT.

Faisant le dos rond face à la crise, le groupe a annoncé en début d'année une réduction d'un quart de ses investissements, à 2,7 milliards cette année, ainsi que de sa masse salariale.

Au troisième trimestre, les investissements ont chuté de 38%, à 600 millions d'euros, et le nombre de collaborateurs de 9%, à 24.500 personnes, sur un an.

OMV affiche également un objectif de production limité à environ 300.000 barils équivalent pétrole par jour cette année. Au troisième trimestre, la production s'est établie à 292.000 barils quotidiens, en raison de troubles en Libye et au Yémen.

Conséquence de cette réduction de voilure, le chiffre d'affaires a reculé de 35% au troisième trimestre, à 5,9 milliards d'euros.

Sur neuf mois, le groupe reste légèrement bénéficiaire, à 36 millions d'euros, contre 957 millions un an plus tôt.

Pour l'avenir, OMV a fait le choix stratégique de renforcer ses liens avec le groupe russe Gazprom, notamment dans le cadre du projet de gazoduc Nord Stream 2.

En 2014, OMV avait encore réalisé un bénéfice net de 613 millions d'euros.

phs/cj

OMV AG

GAZPROM



(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite