Menu
RSS
A+ A A-

Shell vise 1 md USD supplémentaire d'économies avec le rachat de BG Group et se réorganise

prix du petrole LondresLondres: Royal Dutch Shell a annoncé mardi attendre 1 milliard de dollars (900 millions d'euros) supplémentaire d'économies lié au rachat du britannique BG Group ainsi qu'une refonte de son organisation dans l'exploration et la production de pétrole pour faire face au retournement prolongé du marché.
Shell a relevé de 40% sa prévison d'économies avant impôts liées au rachat de BG Group, à 3,5 milliards de dollars d'ici 2018, a-t-il indiqué dans un communiqué publié avant une réunion investisseurs à Londres.

Le groupe a expliqué que ces synergies supplémentaires viendront d'économies dans l'administration et les systèmes d'information, ainsi que de dépenses réduites notamment en marketing et dans le transport. Il n'a pas spécifié s'il y aurait d'éventuelles suppressions d'emploi.

Shell devient un groupe plus concentré sur ses points forts, un groupe plus résilient et compétitif face au et avec un portefeuille de projets de développement plus prévisible. Nous allons croître pour nous simplifier, a déclaré le directeur général Ben van Beurden, cité dans le communiqué.

Les prix du pétrole bas entraînent des changements majeurs dans notre industrie, a-t-il ajouté, en se disant déterminé à ce que Shell soit en première ligne dans ce contexte.

Shell avait annoncé jeudi dernier être tombé dans le rouge au troisième trimestre, avec une perte nette de 7,4 milliards de dollars, liée à la baisse du prix du pétrole et à des dépréciations après l'abandon de projets en Alaska et au Canada.

Il avait cependant assuré que son projet de rachat de BG pour 55 milliards de livres restait en bonne voie pour une finalisation début 2016. BG dipose d'une forte position dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

Le groupe a d'autre part dévoilé mardi une refonte de ses activités amont --la division exploration et production-- pour les simplifier, à compter du 1er janvier.

Dans ce cadre, l'activité gaz naturel sera dotée d'une organisation autonome, reflétant son périmètre élargi et son potentiel d'investissement.

Le groupe va aussi créer une nouvelle division amont qui comprendra les activités pétrole et gaz conventionnelles.

D'autre part, l'actuel directeur des opérations amont Amériques, Marvin Odum, deviendra directeur d'une nouvelle structure pour les ressources non conventionnelles, regroupant les activités pétrole lourd et schiste aux Amériques.

L'opération inclut la revue en cours du portefeuille et des opportunités d'investissements sur ces dossiers de long terme, ainsi que la réduction progressive des activités de Shell dans l'offshore en Alaska, a précisé le groupe.

rfj/ggy-sbo/boc

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BG GROUP



(c) AFP

Commenter Shell vise 1 md USD supplémentaire d'économies avec le rachat de BG Group et se réorganise


La Compagnie pétrolière Shell

Mexique: Shell investira un milliard de dollars sur dix ans

mercredi 06 septembre 2017

Mexico: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé qu'il investirait un milliard de dollars au Mexique durant la prochaine décennie, après y avoir ouvert mardi sa première station-essence.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite