Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse, encouragé par une baisse de la production

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont encore progressé vendredi à New York, pour la troisième séance consécutive, bénéficiant de l'annonce d'une nouvelle baisse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, et de la confirmation d'une baisse de la production en août.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a gagné 53 cents à 46,59 dollars, au plus haut depuis la mi-octobre et en hausse de 4,46% sur une semaine.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 76 cents à 49,56 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Plusieurs éléments laissant espérer un déclin des excédents expliquaient ce mouvement.

Après un début de séance hésitant, nous avons vu le marché se reprendre au vu du déclin continu du nombre de puits depuis neuf semaines, puis nous avons découvert les chiffres du ministère de l'Energie (DoE) sur la production en août qui montrent également un nouveau déclin, surtout dans les régions de production de gaz de schiste, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

La société de services pétroliers Baker Hughes a annoncé que le nombre de puits en activité avait baissé de 16 unités cette semaine, pour s'afficher en chute de plus de 64% depuis la mi-octobre 2014.

Par ailleurs, le DoE a annoncé que la production américaine de pétrole avait baissé en août de 45.000 barils par jour par rapport à juillet, même si elle est restée en hausse de 5,6% sur un an.

Néanmoins, sur le marché physique on voit beaucoup de pétrole à vendre, et des stocks de produits pétroliers sont gardés sur des bateaux, a souligné M. Lipow, jugeant la reprise des cours fragiles.

Ils s'étaient envolés mercredi, après notamment l'annonce de chiffres mitigés sur les réserves américaines, avec une augmentation des stocks de pétrole brut, mais une baisse de ceux d'essence et de produits distillés.

Par ailleurs, la hausse des cours semblait soutenue par des informations sur une baisse de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour octobre, ce qui a ravivé les espoirs d'un rééquilibrage du marché.

La production a baissé de 125.000 barils par jour, surtout à cause de l'Arabie saoudite (..) en raison d'une baisse de l'utilisation domestique, mais sur un an la production reste en hausse de 1,5 million de barils par jour par rapport à il y a un an, a relevé Phil Flynn, chez Price Futures Group.

Mais pour Christopher Dembik, chez Saxo Banque, il convient de relativiser ce recul, qui intervient après que la production journalière de l'Opep a atteint en septembre un plus haut depuis 2012 et qu'elle reste proche de ses records.

Il n'est pas surprenant qu'il puisse y avoir une baisse en octobre. C'est un simple ajustement qui ne change pas la donne. L'excès d'offre est même appelé à s'amplifier dans les mois à venir au fur à mesure de la progression de la production iranienne, qui pourrait passer de 2,8 millions de barils par jour à environ 4 millions de barils au début de l'année 2016, ajoutait l'analyste.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse, encouragé par une baisse de la production


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite