Menu
RSS
A+ A A-

Chevron va supprimer 6000 à 7000 emplois supplémentaires

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière Chevron a annoncé vendredi la suppression de 6.000 à 7.000 emplois supplémentaires, soit quelque 10% de ses effectifs, pour faire face à la chute des prix du brut qui engloutit ses bénéfices et rogne son chiffre d'affaires.
Le groupe américain n'a donné ni calendrier, ni les zones touchées ni les fonctions concernées. Fin juillet, Chevron avait déjà annoncé une suppression de 1.500 emplois, soit un peu plus de 2% de ses effectifs totaux.

Pour préserver ses bénéfices dans le contexte actuel d'offre abondante de pétrole, Chevron va aussi réduire de 25% ses investissements, notamment l'enveloppe réservée à l'exploration pétrolière et gazière. Celle-ci sera comprise entre 25 et 28 milliards de dollars en 2016 et de 20 à 24 milliards en 2017 et 2018.

Chevron, qui est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil parce que 67% de sa production est constituée de pétrole, poursuit également ses cessions d'actifs.

Le groupe espère ainsi engranger entre 5 et 10 milliards de dollars pour ses désinvestissements d'ici fin 2017.

Les dépenses administratives ont reculé de 7% au troisième trimestre.

La production du groupe a atteint sur le trimestre 2,54 millions de barils par jour (mbj), en baisse de 1,17% sur un an, en raison de la fermeture de certains puits et des cessions d'actifs.

Le PDG John Watson a indiqué que le groupe avait volontairement gelé ses projets initiaux d'augmenter sa production de 20% d'ici 2017.

Le bénéfice net trimestriel a, lui, chuté de 63% à 2,04 milliards de dollars. Mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, le bénéfice est ressorti supérieur aux attentes, à 1,09 dollar contre 76 cents escomptés.

Le chiffre d'affaires de 32,77 milliards de dollars (-37% sur un an) est également supérieur aux 29,76 milliards anticipés.

Le groupe a promis de continuer à verser des dividendes à ses actionnaires malgré le fait que la chute des prix du pétrole érode sa trésorerie. Selon les analystes, une baisse d'un dollar du cours du baril de Brent, le pétrole vendu à Londres, sur un trimestre, réduit de 325 à 350 millions de dollars les liquidités de Chevron.

Fin septembre, le groupe disposait pour 14,9 milliards de liquidités contre 25 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de 2014.


(c) AFP

Commenter Chevron va supprimer 6000 à 7000 emplois supplémentaires


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite