Menu
RSS

ExxonMobil: bénéfices et chiffre d'affaires 3T chutent mais moins que prévu

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière ExxonMobil reste affectée par les prix bas du brut, qui ont fait plonger ses bénéfice et chiffre d'affaires au troisième trimestre mais elle a promis de tailler dans ses coûts pour limiter les dégâts.
Le résultat net trimestriel a plongé de 47,5% à 4,24 milliards de dollars, selon un communiqué publié vendredi. C'est après le bénéfice du deuxième trimestre 2015 (4,2 milliards de dollars) l'un des plus faibles depuis 2009.

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, est toutefois ressorti au-dessus des attentes à 1,01 dollar contre 89 cents.

Le chiffre d'affaires de 67,34 milliards (-37%) est supérieur aux 63,75 milliards sur lesquels tablaient les marchés.

Les cours bas du pétrole ont notamment plombé l'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont).

Le bénéfice net de cette division a été divisé par plus de trois à 1,4 milliard de dollars, principalement à cause d'une perte nette de 442 millions de dollars aux Etats-Unis contre un profit de 1,26 milliard de dollars à la même période un an plus tôt.

La production de pétrole et de gaz a néanmoins augmenté de 2,3%, soit 87.000 barils, à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à des puits canadiens, angolais, nigérians, indonésiens et américains.

Les résultats trimestriels reflètent une solidité continue dans les activités chimiques et de l'aval, ce qui montre tous les bénéfices d'un modèle économique intégré, souligne le PDG Rex Tillerson.

Les activités de raffinage (aval) ont enregistré un bénéfice de 2 milliards de dollars, soit le double comparé à un an plus tôt, tandis que le résultat net de la chimie était de 1,2 milliard de dollars en hausse de 27 millions comparé à il y a un an.

ExxonMobil a comme son rival Chevron un modèle économique qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

Pour préserver ses bénéfices, M. Tillerson a promis vendredi qu'ExxonMobil allait continuer à réduire ses coûts. L'enveloppe destinée aux investissements a diminué de 22% à 7,67 milliards de dollars au troisième trimestre.

Malgré la mauvaise passe, ExxonMobil continue à verser des dividendes. Il a ainsi reversé 3,6 milliards de dollars en tout à ses actionnaires.

A Wall Street, le titre ExxonMobil prenait 0,51% à 82,65 dollars vers 12H33 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

lo/tes

EXXONMOBIL



(c) AFP

Commenter ExxonMobil: bénéfices et chiffre d'affaires 3T chutent mais moins que prévu

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Esso SAF: le directeur financier nommé PDG

mercredi 10 mai 2017

Paris: La raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a annoncé mercredi la nomination de son directeur administratif et financier, Antoine du Guerny, au poste de PDG, en remplacement d'Hervé Brouhard appelé à d'autres fonctions au sein...

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

lundi 22 mai 2017 à 21:00

Le pétrole finit en hausse, l'Irak en faveur d'une prolongat…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, stimulés par les attentes des investisseurs sur une prolongation des...

lundi 22 mai 2017 à 19:22

L'Irak pour une prolongation de 9 mois des limites de produc…

Bagdad: L'Irak a approuvé la prolongation de neuf mois de la limitation de la production des pays membres de l'Opep, qui vise...

lundi 22 mai 2017 à 18:09

Le pétrole en hausse plus modérée, l'Irak inquiète l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient de façon plus modérée lundi en fin d'échanges européens, l'Irak limitant l'optimisme des investisseurs sur l'accord...

lundi 22 mai 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en hausse à New York, voyants au vert pour …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, tous les voyants s'affichant au vert pour un...

lundi 22 mai 2017 à 13:38

Tunisie: tensions entre forces de l'ordre et manifestants au…

Tunis: Les forces de l'ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogène lundi matin pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer...

lundi 22 mai 2017 à 12:24

Le pétrole monte encore à quelques jours de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse lundi en cours d'échanges européens, les marchés estimant désormais qu'une poursuite de l'accord de...

lundi 22 mai 2017 à 06:25

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient sur leur montée lundi en Asie, portés par les espoirs de voir l'Opep et d'autres producteurs...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite