Menu
RSS
A+ A A-

BG Group plonge dans le rouge au 3T à cause de la faiblesse des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: BG Group a annoncé vendredi être tombé dans le rouge au troisième trimestre, des effets défavorables de taux de change aggravant une activité fragilisée par la chute des cours du pétrole.
Entre le 1er juillet et le 30 septembre, le groupe britannique qui en cours de rachat par le géant Royal Dutch Shell a déploré une perte nette de 101 millions de dollars, contre un bénéfice net de 1,510 milliard de dollars l'an passé.

En 2014, ce bénéfice net avait profité de la vente d'un pipeline au Royaume-Uni, un élément exceptionnel qui ne s'est pas reproduit en 2015 et les comptes de BG au troisième trimestre de cette année ont subi, en outre, une charge de 344 millions de dollars liée notamment à la hausse du dollar face aux monnaies du Brésil et d'Australie, où le groupe est très actif.

Sur le plan opérationnel, le chiffre d'affaires a chuté de 9% à 4,147 milliards de dollars, à cause du plongeon des cours des hydrocarbures qui a touché ses activités de production de pétrole et de gaz.

BG a expliqué avoir partiellement compensé l'impact négatif de cette évolution par une hausse de sa production d'or noir et de ses livraisons de gaz naturel liquéfié. Il a d'ailleurs revu à la hausse sa prévision de production pour l'ensemble de l'année.

Son bénéfice ajusté n'en a pas moins chuté de près des deux-tiers, à 280 millions de dollars.

Les cours du pétrole, qui évoluaient à proximité de 100 dollars le baril il y a 18 mois, ont plongé depuis de moitié et les deux barils de référence des marchés, le Brent de la mer du Nord et le WTI américain, évoluent actuellement sous les 50 dollars.

La conjoncture morose sur le marché du pétrole pousse BG, à l'instar de ses concurrents, à réduire ses investissements, et le groupe a prévenu que ses dépenses en capital pour 2015 devraient se limiter à 6,5 milliards de dollars, soit 30% de moins qu'en 2014.

Nous continuons de travailler avec Shell sur l'échéancier d'intégration (dans leur giron) et pour obtenir les autorisations nécessaires des autorités de régulation avant le vote des actionnaires, a expliqué le directeur général de BG Group, Helge Lund, ajoutant que l'opération de rachat lancée à son égard par Shell pour 47 milliards de livres (65 milliards d'euros) restait en bonne voie pour être achevée au début 2016.

pn/jmi/pre

BG GROUP

ROYAL DUTCH SHELL PLC



(c) AFP

Commenter BG Group plonge dans le rouge au 3T à cause de la faiblesse des cours du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite