Menu
RSS

BG Group plonge dans le rouge au 3T à cause de la faiblesse des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: BG Group a annoncé vendredi être tombé dans le rouge au troisième trimestre, des effets défavorables de taux de change aggravant une activité fragilisée par la chute des cours du pétrole.
Entre le 1er juillet et le 30 septembre, le groupe britannique qui en cours de rachat par le géant Royal Dutch Shell a déploré une perte nette de 101 millions de dollars, contre un bénéfice net de 1,510 milliard de dollars l'an passé.

En 2014, ce bénéfice net avait profité de la vente d'un pipeline au Royaume-Uni, un élément exceptionnel qui ne s'est pas reproduit en 2015 et les comptes de BG au troisième trimestre de cette année ont subi, en outre, une charge de 344 millions de dollars liée notamment à la hausse du dollar face aux monnaies du Brésil et d'Australie, où le groupe est très actif.

Sur le plan opérationnel, le chiffre d'affaires a chuté de 9% à 4,147 milliards de dollars, à cause du plongeon des cours des hydrocarbures qui a touché ses activités de production de pétrole et de gaz.

BG a expliqué avoir partiellement compensé l'impact négatif de cette évolution par une hausse de sa production d'or noir et de ses livraisons de gaz naturel liquéfié. Il a d'ailleurs revu à la hausse sa prévision de production pour l'ensemble de l'année.

Son bénéfice ajusté n'en a pas moins chuté de près des deux-tiers, à 280 millions de dollars.

Les cours du pétrole, qui évoluaient à proximité de 100 dollars le baril il y a 18 mois, ont plongé depuis de moitié et les deux barils de référence des marchés, le Brent de la mer du Nord et le WTI américain, évoluent actuellement sous les 50 dollars.

La conjoncture morose sur le marché du pétrole pousse BG, à l'instar de ses concurrents, à réduire ses investissements, et le groupe a prévenu que ses dépenses en capital pour 2015 devraient se limiter à 6,5 milliards de dollars, soit 30% de moins qu'en 2014.

Nous continuons de travailler avec Shell sur l'échéancier d'intégration (dans leur giron) et pour obtenir les autorisations nécessaires des autorités de régulation avant le vote des actionnaires, a expliqué le directeur général de BG Group, Helge Lund, ajoutant que l'opération de rachat lancée à son égard par Shell pour 47 milliards de livres (65 milliards d'euros) restait en bonne voie pour être achevée au début 2016.

pn/jmi/pre

BG GROUP

ROYAL DUTCH SHELL PLC



(c) AFP

Commenter BG Group plonge dans le rouge au 3T à cause de la faiblesse des cours du pétrole

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 26 mai 2017 à 05:32

Le pétrole se stabilise en Asie

Singapour: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi en Asie après avoir plongé en raison de la déception des investisseurs face à...

jeudi 25 mai 2017 à 20:58

Le pétrole chute, déception après l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une chute jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 25 mai 2017 à 19:26

Le pétrole décroche de plus de deux dollars le baril après l…

New York: Les cours du pétrole décrochaient jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de prolonger de...

jeudi 25 mai 2017 à 18:40

Pétrole: l'Opep prolonge ses quotas, confiante dans un rééqu…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, ont décidé de maintenir jeudi leurs quotas de production de pétrole jusqu'en mars 2018...

jeudi 25 mai 2017 à 18:08

Le pétrole baisse avec la confirmation de l'accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole baissaient jeudi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après la confirmation attendue de...

jeudi 25 mai 2017 à 17:39

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas, confiante dans un…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, devraient maintenir jeudi leurs quotas de production de pétrole jusqu'en mars 2018 dans le...

jeudi 25 mai 2017 à 15:32

Le pétrole ouvre en baisse à New York, scepticisme sur l'Ope…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, les investisseurs se montrant sceptiques sur la prolongation...

jeudi 25 mai 2017 à 13:04

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas de production sans…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, sont réunis jeudi à Vienne pour reconduire jusqu'en mars 2018 leurs quotas de production...

jeudi 25 mai 2017 à 12:43

Le pétrole baisse, marché fébrile pendant que l'Opep se réun…

Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché fébrile et focalisé sur Vienne où se réunit...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite